Merci infiniment, Claude Beauchamp

Offert par Les Affaires


Édition du 13 Mai 2020

Merci infiniment, Claude Beauchamp

Offert par Les Affaires


Édition du 13 Mai 2020

Par Jean-Paul Gagné

Lorsque Rémi Marcoux acheta certains actifs des Publications Les Affaires, en 1979, c'est vers Claude Beauchamp qu'il se tourna pour relancer le journal éponyme. Le tirage de celui-ci était d'environ 25 000 exemplaires, tous livrés par la poste. C'était un produit terne, non rentable et qui ne s'intéressait pas à la Bourse ni aux finances personnelles.

Claude acheta 49 % de la nouvelle entreprise et en devint le président et éditeur. Il s'entoura rapidement de quelques collaborateurs, dont moi à titre de rédacteur en chef. Claude arrivait du Soleil, où il avait été éditeur adjoint et rédacteur en chef et où j'étais responsable des sections politique et économique.

Sans tarder, Claude ajouta de la couleur à la une de Les Affaires, introduisit des colonnes de titres boursiers, modernisa sa présentation et le fit distribuer en magasin. Très présent dans les médias électroniques, Claude apporta de la notoriété et de la crédibilité au journal, qui prit rapidement son envol.

Avant sa venue au Soleil, Claude avait lancé la section Économie de La Presse, qui compta rapidement une douzaine de journalistes. Ceux-ci avaient des connaissances limitées en économie, mais ils voulaient apprendre et se joindre à un gagnant. Connu et respecté, Claude inspirait.

Quand il se joignit au Soleil, au début des années 1970, Claude porta à sept ou à huit le nombre de journalistes économiques et financiers.

Ces additions dans les deux quotidiens changèrent la donne. L'information gagna en respect et cessa d'être le parent pauvre des salles de rédaction. C'est toutefois après la relance de Les Affaires que l'information économique et financière gagna ses lettres de noblesse. C'est à cette époque que l'on vit apparaître les indices boursiers et de plus en plus de nouvelles économiques et financières au Téléjournal de Radio-Canada, qui avait découvert que ses téléspectateurs s'intéressaient aussi à l'économie.

Cet essor, c'est à la vision et au leadership de Claude que nous le devons. Non seulement a-t-il amené beaucoup de journalistes à se consacrer à l'information économique et financière, mais on doit aussi le remercier d'avoir été un important vecteur dans l'éducation économique et financière des Québécois.

Au milieu de la décennie 1990, Claude rejoignit Radio-Canada pour lancer Capital actions, une émission quotidienne d'information économique et financière diffusée sur RDI et qu'il a animée pendant une dizaine d'années. Rebaptisée RDI Économie, cette émission continue d'être une référence.

Claude a été un pionnier de l'information économique et financière à une époque où les Québécois francophones s'intéressaient bien peu aux choses de l'argent.

Merci, Claude, d'avoir inspiré, d'avoir développé et d'avoir relancé Les Affaires. Merci au nom des artisans qui poursuivent ton oeuvre et au nom des centaines de milliers de lecteurs et téléspectateurs qui ont profité de tes lumières.

Sincères condoléances à sa femme Céline, ainsi qu'à leurs trois filles, Dominique, journaliste à Les Affaires, Pascale et Geneviève-Annick.

Sur le même sujet

Quelques règles à suivre en cas de décès

Édition du 26 Mai 2021 | Dany Provost

À VOS AFFAIRES. Il y a de quoi y perdre son latin quand on n’est pas dans le domaine. L’impôt ...

Diego Maradona: mourir riche et sans testament

19/02/2021 | Carmela Guerriero

BLOGUE INVITÉ. La complexité de la succession que Diego Maradona laisse à ses héritiers fait beaucoup parler.

À la une

Le Canada se fait damer le pion par la Chine en Amérique du Sud

11/06/2021 | François Normand

ANALYSE. L'Europe s'inquiète de la perte de son influence économique dans le Mercosur. Le Canada, lui, regarde ailleurs.

Lumenpulse renonce à son retour en Bourse

11/06/2021 | Denis Lalonde

Lumenpulse, qui souhaitait revenir en Bourse à une valorisation d'un milliard de dollars, interrompt son PAPE.

Lumenpulse revient en Bourse avec une valeur d'un milliard

BLOGUE. Lumenpulse devient LMPG et revient en Bourse avec deux nouveaux partenaires québécois.