Mega Brands a recours au chapitre 15

Publié le 19/02/2010 à 17:00

Mega Brands a recours au chapitre 15

Publié le 19/02/2010 à 17:00

Mega Brands et neuf de ses filiales ont recouru, hier soir, au chapitre 15 de la loi américaine sur les faillites.

Le chapitre 15 permet à des sociétés non américaines de faire reconnaître les procédures de restructuration financières, entreprises au Canada le 12 février dernier, en vertue de la Loi canadienne sur les sociétés par actions (CBCA en anglais).

Tentant de rectifier une dépêche de l’agence de presse Reuters, Méga Brands a précisé par communiqué, «qu’elle n'a pas demandé la suspension des recours engagés par quiconque.»

Cette procédure fait plutôt suite à l’importante restructuration de capital entamée par l’entreprise le 14 janvier dernier, explique Éric Laniel, de Méga Brands. À terme, cette procédure doit se traduire par une réduction de la dette de 286,6M$, une réduction de sa charge d’intérêt annuelle d’environ 30 M$US, une injection de capital de plus de 220 M$ et l'émission de près de 300 millions d'actions.

Le titre en forte baisse

Le conseil d'administration de la Société recommande à l'unanimité aux actionnaires et aux porteurs de sa dette garantie de rang supérieur de voter en faveur de l'opération. Un vote à ce propos aura lieu le 16 mars prochain.

Les deux-tiers des prêteurs et des actionnaires doivent appuyer le plan. À ce jour, selon l’entreprise, les prêteurs qui représentent 72 % de la dette garantie de rang supérieur, se sont déjà engagés à appuyer l'opération.

Méga Brands précise que la procédure actuelle de restructuration du capital «n'a aucune incidence sur ses clients, fournisseurs et employés et qu'elle continuera de satisfaire à ses obligations dans le cours normal des activités».

L’action de Mega Brands a déjà chuté de près de moitié depuis l’annonce de restructuration en janvier. Au cours de la journée, son titre a perdu 6 cents, ou 9,38% de sa valeur, à la Bourse de Toronto. À la fermeture des marchés sont titre valait 0,58$. Au plus haut de sa valeur depuis un an, le titre de Mega Brands valait 2,02$.

 

À la une

Pourquoi TaĂŻwan est crucial pour votre entreprise

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

Ă€ surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.