Maxime Bernier s'engage à protéger la gestion de l'offre

Publié le 24/07/2015 à 13:38

Maxime Bernier s'engage à protéger la gestion de l'offre

Publié le 24/07/2015 à 13:38

Par La Presse Canadienne

Le ministre d'État fédéral à l'Agriculture, Maxime Bernier, promet qu'Ottawa protégera intégralement le système de gestion de l'offre qui régit les productions de lait, d'oeufs et de volailles dans l'éventuelle entente de libre-échange du Partenariat transpacifique.

Lisez aussi notre analyse au sujet de la gestion de l'offre

Quelques centaines de producteurs s'étaient rendus devant son bureau de circonscription à Sainte-Marie de Beauce, vendredi, et le ministre est venu les rencontrer pour leur offrir cette assurance.

Les producteurs sont particulièrement inquiets de ces négociations alors que plusieurs pays, au premier chef les États-Unis, font pression sur le Canada pour qu'il abandonne le système de gestion de l'offre et ouvre son marché à ces trois secteurs de production agricole.

Le ministre Bernier a fait valoir que le gouvernement conservateur a signé des ententes de libre-échange avec 37 pays depuis son arrivée au pouvoir et que la gestion de l'offre avait été préservée à chaque fois.

Pendant qu'il s'adressait à eux, les producteurs réclamaient toutefois qu'on protège "intégralement" le régime actuel et, par la suite en point de presse, le ministre a précisé que le mandat du négociateur fédéral était «de préserver le système de gestion de l'offre de façon intégrale, avec ses trois piliers, c'est-à-dire le contrôle de la production, le contrôle des prix et le contrôle des importations».

Mercredi, l'ambassadeur des États-Unis au Canada, Bruce A. Heyman, pressait le Canada, dans une entrevue au journal Les Affaires, d'agir rapidement pour ouvrir le marché canadien à ces trois productions des autres pays.

Les producteurs canadiens font valoir que les autres pays protègent aussi leurs productions par le biais de lourdes subventions à l'agriculture et le que le système de gestion de l'offre du Canada a le même objectif et n'a pas à être remis en question puisque les subventions agricoles des autres pays sont exclues des discussions.

Les négociations de libre-échange du Partenariat transpacifique reprennent ce vendredi à Hawaii.

Les négociations impliquent, outre le Canada et les États-Unis, le Chili, le Mexique, le Pérou, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, Brunei, le Japon, la Malaisie, Singapour et le Vietnam.


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril

À la une

À vous qui êtes saturés de changements...

Il y a 54 minutes | Geneviève Desautels

BLOGUE INVITÉ. Mieux vaut vous faire à l'idée que la seule constante, de nos jours, c'est le changement!

Comment utiliser les données de la mesure de l'expérience client

Il y a 0 minutes | Daniel Lafrenière

BLOGUE INVITÉ. Les commentaires positifs ou négatifs provenant de votre clientèle constituent une véritable mine d'or.

Lowe's Canada ferme 34 magasins jugés sous performants, dont 12 au Québec

Il y a 2 minutes | Julien Abadie avec La Presse Canadienne

Leur fermeture aidera à dégager la marge de manoeuvre pour réinvestir dans la croissance.