Maritime: le commerce du homard affecté par le volcan islandais

Publié le 20/04/2010 à 07:45

Maritime: le commerce du homard affecté par le volcan islandais

Publié le 20/04/2010 à 07:45

Par La Presse Canadienne

Les homards ne peuvent être expédiés en Europe. Photo: Bloomberg

Des cargaisons de homards valant plusieurs centaines de dollars ne peuvent pas prendre le chemin de l'Europe en raison du nuage de cendres craché par un volcan islandais.


Le directeur du Lobster Council of Canada, Geoff Irvine, a qualifié la situation de désastreuse et de désagréable, soulignant que les Maritimes n'avaient pu expédier aucun homard durant les quatre derniers jours.


Le nuage a quitté l'Islande pour envahir le ciel de la Grande-Bretagne et de l'Europe juste avant le week-end, clouant au sol des milliers de passagers et retardant l'envoi de marchandises d'une valeur de plusieurs millions de dollars.


Selon M. Irvine, l'impossibilité d'expédier les homards, qui sont destinés à la Belgique, à la France, à l'Espagne, au Portugal, au Royaume-Uni et à l'Allemagne, causera une perte importante sur le plan financier.


Malgré la réouverture progressive, lundi, de l'espace aérien, de nombreux retards sont à prévoir dans les déplacements, tant pour les passagers que pour les biens.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Le pronostic économique de la zone euro s'assombrit

07/03/2019 | AFP

La Banque centrale européenne abaisse ses perspectives pour la croissance et l'inflation.

Google s'attaque à la réforme européenne sur les droits d'auteurs

04/03/2019 | AFP

Cette réforme a pour objectif d’adapter à l’ère du numérique la législation européenne du droit d’auteur.

À la une

Est-ce la tâche du gouvernement de sauver nos sièges sociaux?

BLOGUE INVITÉ. Le gouvernement doit tout faire pour éviter que certaines entreprises dites stratégiques soient vendues.

Que faut-il savoir sur Huawei?

Les consommateurs apprécient ses appareils, mais les États s'inquiètent de la proximité entre l'entreprise et Pékin.

À surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.