Les ventes des grossistes ont reculé de 0,4% en février

Publié le 21/04/2015 à 13:26

Les ventes des grossistes ont reculé de 0,4% en février

Publié le 21/04/2015 à 13:26

Par La Presse Canadienne

La plus importante baisse exprimée en dollars était celle des matériaux et des fournitures de construction. (Photo: Bloomberg)

Les ventes des grossistes ont reculé en février pour un deuxième mois de suite, échappant 0,4% pour s'établir à 53,6 milliards $ (G$), a indiqué mardi Statistique Canada.

Elles atteignaient ainsi leur plus faible niveau en six mois, a précisé l'agence fédérale.

Exprimées en volumes, les ventes des grossistes ont cédé 0,7%.

Les ventes ont reculé dans trois des sept sous-secteurs, représentant un total de 51% des ventes des grossistes, a indiqué Statistique Canada.

La plus importante baisse exprimée en dollars était celle des matériaux et des fournitures de construction. Ce secteur a vu ses ventes diminuer de 2,7% à 7,4 milliards $, son plus faible niveau depuis mai 2014. 

Les ventes en gros ont reculé dans quatre provinces en février, représentant 79% des ventes totales. L'Ontario était responsable de la plus grande partie de la baisse.


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

4 conseils pour atténuer les problèmes de santé mentale

19/09/2019 | lesaffaires.com

Ces quatre conseils pourraient vous aider.

Le journal Les Affaires change de propriétaire

Mis à jour le 19/09/2019 | lesaffaires.com

TC Transcontinental vend la majorité de ses actifs de médias spécialisés et activités événementielles.

L'Auberge qui ne voulait pas fermer l'hiver

Édition du 21 Septembre 2019 | Claudine Hébert

PME DE LA SEMAINE. Julie Ménard a fait le pari que l'auberge pouvait rouler tout au long de l'année. Elle avait raison.