Les ventes des fabricants ont reculé de 3,0% en septembre, selon Statistique Canada

Publié le 15/11/2021 à 09:34

Les ventes des fabricants ont reculé de 3,0% en septembre, selon Statistique Canada

Publié le 15/11/2021 à 09:34

Par La Presse Canadienne

L’agence indique que les ventes de véhicules automobiles ont chuté de 35,6% à 1,9 milliard $, le niveau le plus bas depuis mai 2020. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — Les ventes des fabricants ont chuté de 3,0% pour atteindre 58,5 milliards $ en septembre, selon ce que rapporte Statistique Canada, qui précise que les ventes de véhicules automobiles ont chuté en raison de la pénurie continue de semi-conducteurs, qui a nui à la production automobile.

L’agence indique que les ventes de véhicules automobiles ont chuté de 35,6% à 1,9 milliard $, le niveau le plus bas depuis mai 2020, tandis que les ventes de pièces pour véhicules automobiles ont reculé de 13,5% à 1,8 milliard $.

Parallèlement, la hausse des prix a aidé les ventes de produits pétroliers à augmenter de 3,0% pour atteindre 6,7 milliards $ en septembre.

Les ventes totales des fabricants en dollars constants ont diminué de 4,2% en septembre, ce qui indique qu’un volume moins élevé de produits a été vendu.

Dans un rapport distinct, Statistique Canada a indiqué que les ventes en gros avaient augmenté de 1,0% en septembre pour atteindre 71,3 milliards $.

L’augmentation est survenue alors que le sous-secteur des produits divers a augmenté de 5,9% en raison d’une hausse de 20,9% des ventes dans l’industrie des fournitures agricoles.

À la une

CN: une nouvelle PDG, Jean Charest au CA

Le Canadien National (CN) veut repartir à neuf sous la gouverne de Tracy Robinson.

Pizza Salvatoré à la conquête du Nouveau-Brunswick

25/01/2022 | Emmanuel Martinez

La chaine Pizza Salvatoré compte maintenant sur le Nouveau-Brunswick et l’Ontario pour s’étendre.

Bourse: Wall Street termine en baisse, le Dow Jones limite les pertes

Mis à jour le 25/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto évolue également dans le rouge.