Les rassemblements de 250 personnes sont autorisés

Publié le 23/07/2020 à 16:24

Les rassemblements de 250 personnes sont autorisés

Publié le 23/07/2020 à 16:24

Par La Presse Canadienne

(Photo: Ryan Remiorz pour La Presse canadienne)

Le nombre maximal de personnes pouvant assister à des événements intérieurs et extérieurs dans des lieux publics passera de 50 à 250 à compter du 3 août, a annoncé le gouvernement québécois, jeudi après-midi.

Selon le communiqué publié par le cabinet de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, il s’agit d’une recommandation formulée par la Santé publique.

Par ailleurs, le nombre de personnes pouvant participer à une activité dans un lieu privé ne peut toujours pas dépasser 10.

La décision concerne notamment les salles de spectacle, les théâtres et les cinémas dans l’ensemble du Québec. Les autorités rappellent que les spectateurs devront respecter « dans la mesure du possible » une distance de deux mètres entre eux. Lorsqu’ils sont assis, une distanciation physique de 1,5 mètre est autorisée.

Le port du masque demeure obligatoire à l’intérieur. Toutefois, les autorités acceptent que les gens assis puissent retirer leur couvre-visage, à condition de le remettre s’ils se déplacent.

Les événements sportifs se déroulant à l’intérieur sont également touchés par cette mesure, tout comme les salles d’entraînement, les lieux de culte, les salles d’audience et les salles de location.

Si ce maximum de 250 personnes concerne également les événements publics extérieurs, les festivals et autres grands événements demeurent interdits jusqu’au 31 août. On rappelle l’importance de respecter la distanciation physique de deux mètres. Si cela est impossible, le couvre-visage devient alors obligatoire pour tous ceux qui sont âgés de plus de 12 ans.

« Nous avons tenu compte de l’expérience des dernières semaines, alors que la limite était établie à 50 personnes, et nous avons notamment constaté que les exploitants ont fait preuve de diligence dans la mise en œuvre des différentes mesures nécessaires pour assurer la sécurité des travailleurs et du public », a indiqué le conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux, Richard Massé, par voie de communiqué.

Le directeur de la Santé publique, Horacio Arruda, avait évoqué la semaine dernière la possibilité de modifier les règles concernant les événements extérieurs.

En mars, devant la progression de la COVID-19, le gouvernement Legault avait interdit tout rassemblement. La mesure avait été assouplie en juin afin de permettre les rassemblements intérieurs et extérieurs « dans certains lieux publics sont permis, en respectant un maximum de 50 personnes ».

 


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

À la une

Voulons-nous vraiment vivre dans ce monde?

18/09/2020 | François Normand

ANALYSE - Cessons d'écouter ceux qui disent que le développement durable mine l'économie, car c'est faux: il la stimule.

La Bourse sur une perspective de 100 ans (partie II)

18/09/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L'histoire du 20e siècle nous démontre que des changements majeurs sont à prévoir au 21e siècle.

La Bourse sur une perspective de 100 ans

11/09/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les leaders d’aujourd’hui ne seront pas nécessairement les leaders de demain.