Les Québécois jouent plus, les coffres de Loto-Québec gonflent

Publié le 15/02/2019 à 10:18

Les Québécois jouent plus, les coffres de Loto-Québec gonflent

Publié le 15/02/2019 à 10:18

Par La Presse Canadienne
Un billet de loterie

(Photo:123RF)

Loto-Québec a affiché une croissance de ses revenus ainsi que de son résultat net au troisième trimestre et estime être en mesure d’atteindre ses objectifs financiers au terme de l’exercice en cours.

Au terme de la période de trois mois terminée le 31 décembre, la société d’État a généré un résultat de 400,5 millions $, en hausse de 17,6 % par rapport à la période correspondante l’année dernière.

Stimulé par une progression des recettes dans les secteurs des loteries, des casinos et des établissements de jeux, le chiffre d’affaires consolidé a grimpé de 14 %, à 771,5 millions $. Le troisième trimestre de l’exercice en cours comprenait toutefois sept jours de plus par rapport à celui de l’an dernier, qui s’était terminé le 25 décembre.

La présidente et chef de la direction de Loto-Québec, Lynne Roiter, a souligné, dans le rapport trimestriel, que plusieurs lots « très élevés » au Lotto Max avaient été octroyés pendant l’automne, dont une « cagnotte record de 116 millions $ ».

Selon elle, la société d’État est « en voie d’atteindre » son objectif annuel de 1,26 milliard $ en ce qui a trait au résultat net, un montant remis dans les coffres de son actionnaire, le gouvernement du Québec.

Pendant le troisième trimestre, le secteur des loteries a affiché des revenus de 272 millions $, en hausse de 22,5 %. Du côté des casinos, le chiffre d’affaires a été de 244 millions $, en hausse de 12 %. En ce qui a trait aux établissements de jeux, les recettes ont progressé de 8 pour cent, s’établissant à 262 millions $.

Après trois trimestres, Loto-Québec a généré un résultat net de 1,12 milliard $, en hausse de 10 % par rapport à la même période l’an dernier. Les revenus ont grimpé de 7,8 %, à 2,17 milliards $.

 

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

Et si Couche-Tard cessait ses opérations en 2070?

Un analyste déconstruit la valeur de Couche-Tard pour démontrer qu'il ne faut pas craindre l'auto électrique.

La vente de résidences à un sommet en novembre à Montréal

Les conditions du marché continuent d’être favorables aux vendeurs.

Noël: François Legault renonce à «son contrat moral»

Mis à jour le 03/12/2020 | lesaffaires.com

«C'est pas réaliste de penser qu'on va réduire la progression du virus de façon satisfaisante d'ici Noël».