Les manufacturiers sortent la tête de l'eau, mais leurs inquiétudes persistent

Publié le 02/10/2010 à 00:00, mis à jour le 13/10/2010 à 16:44

Les manufacturiers sortent la tête de l'eau, mais leurs inquiétudes persistent

Publié le 02/10/2010 à 00:00, mis à jour le 13/10/2010 à 16:44

Par André Dubuc

" Le gros de la tempête est passé, mais il y a beaucoup de fragilité, dit Simon Prévost, président des Manufacturiers et Exportateurs du Québec. Mes membres sont plus inquiets qu'il y a six mois. "

Il semble que le pire soit passé pour les entreprises manufacturières du Québec, si on regarde l'évolution des chiffres clés depuis le début de l'année. Toutefois, les fabricants retiennent leur souffle, conscients des risques que représente une possible rechute de l'économie des États-Unis.

Deux mauvaises nouvelles nourrissent ce climat d'incertitude. Les exportations de biens ont reculé de 7,3 % en termes réels de juin à juillet, notamment dans des principaux secteurs de l'économie de la province, comme les avions. Autre déconvenue, les ventes des manufacturiers québécois ont regressé de 2,9 % en juillet.

Près de 12 000 emplois supplémentaires

Ces nuages ne doivent pas occulter la tendance à la hausse de la production manufacturière au cours des sept premiers mois de 2010, et ce, après trois années de décroissance.

" À Montréal, le secteur manufacturier sera en croissance cette année ", dit Mario Lefebvre, directeur du centre des études municipales du Conference Board du Canada. On dénombrait, en août, près de 12 000 emplois de plus qu'il y a un an dans le secteur manufacturier de la région métropolitaine de recensement de Montréal. La saignée s'est arrêtée ".

À la une

Le marché des PAPE est en feu

BLOGUE INVITÉ. Nous sommes fort probablement à un haut du cycle et la récréation pourrait bien prendre fin.

Immobilier: l'accessibilité recule au Québec

13:17 | Les Affaires - JLR

Au cours du mois de mars, le marché immobilier québécois est demeuré un défi pour les acheteurs.