Les débardeurs du port de Montréal entrent en grève générale illimitée lundi

Publié le 23/04/2021 à 11:10

Les débardeurs du port de Montréal entrent en grève générale illimitée lundi

Publié le 23/04/2021 à 11:10

Par La Presse Canadienne

Les débardeurs du port de Montréal vont entrer en grève générale illimitée à compter de lundi matin. (Photo: La Presse Canadienne)

L’escalade de tension vient de franchir une nouvelle étape au port de Montréal alors que le syndicat des débardeurs a envoyé vendredi un préavis de grève générale illimitée de 72 heures à l’Association des employeurs maritimes (AEM).

À moins d’un revirement de dernière minute, les 1150 débardeurs cesseront de travailler dès lundi à 7 h, ce qui aurait pour effet de paralyser le port. 

À partir de ce moment, le syndicat affilié au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), affirme que les débardeurs seront en grève légale. 

Les débardeurs, qui mènent une grève des heures supplémentaires et qui font une grève le week-end depuis les 17 et 18 avril, disent répliquer à une modification de leurs quarts de travail que veut leur imposer dès lundi leur employeur.

Les débardeurs du port de Montréal sont sans contrat de travail depuis décembre 2018. Ils avaient déclenché une première grève l’été dernier, qui avait pris fin par une trêve qui a duré sept mois.

 

Sur le même sujet

Mandat de grève voté dans les CPE de Montréal et Laval

Selon la FSSS-CSN, le mandat de grève a été doté «à forte majorité», mais les chiffres exacts n’ont pas été dévoilés.

Après la grève, l'abattage de porcs a repris chez Olymel

Les activités d’abattage de porcs ont bel et bien repris à l’usine d’Olymel de ...

À la une

Vol chez Desjardins: l'OACIQ juge un courtier coupable d'avoir acheté des données confidentielles

Mis à jour il y a 42 minutes | Nicolas St-Germain

Au même moment où Desjardins annonçait le vol de données, l'ordinateur du courtier aurait été complètement vidé.

É-U: la Fed abaisse son estimation de croissance et relève celle de l'inflation pour 2021

14:15 | AFP

L’inflation devrait ainsi atteindre 4,2% cette année, contre 3,4% estimée en juin.

La Fed devrait encore attendre pour ranger ses outils de crise

10:01 | AFP

Les marchés guetteront le moindre indice, quant au lancement de la réduction des achats d'actifs.