Les Cowboys de Dallas, l'équipe de quatre milliards de dollars

Publié le 14/09/2015 à 11:46

Les Cowboys de Dallas, l'équipe de quatre milliards de dollars

Publié le 14/09/2015 à 11:46

Par Marc Gosselin

Les Cowboys de Dallas ont une valeur de 4 milliards de dollars, selon Forbes. (Photo: Shutterstock)

Au moment où la saison de la Ligue nationale de football (NFL) commence, le magazine Forbes publie son classement des équipes les plus valorisées. Sans surprise, les Cowboys de Dallas trônent au sommet du classement avec une valeur de 4 milliards de dollars américains. Le champions du Super Bowl, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre (3,2 G$ US), et les Redskins de Washington (2,85 G$ US) complètent le trio de tête.


Pour la neuvième saison, les Cowboys de Dallas sont au sommet du classement de Forbes. La franchise, propriété de Jerry Jones, a généré des revenus de 620 millions de dollars américains en 2014 – un record pour une équipe sportive aux États-Unis – et un bénéfice d’exploitation de 270 M$ US. Les Cowboys ont terminé au premier rang pour l’assistance moyenne à ses matchs (90 000 spectateurs). Malgré cette réussite financière, les Cowboys ont remporté seulement trois parties en séries éliminatoires depuis 20 ans. Selon Forbes, celle qu’on surnomme America’s Team valait 3,2 G$ US l’an dernier, un bond spectaculaire de 25 %.


Au second rang, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre valent 3,2 G$ US, soit 600 M$ US de plus que lors du même classement l’an dernier (+ 23 %). Les champions du Super Bowl ont généré des revenus de 494 M$ US en 2014 et un bénéfice d’exploitation de 195 M$ US. Pour vous donner une idée, Robert Kraft, le propriétaire des Patriots, a acheté l’équipe en 1994 pour 170 M$ US, une somme inférieure au bénéfice d’exploitation enregistré en 2014. Un placement payant avec, au passage, quatre Super Bowl au cours des 14 dernières saisons.


Les Redskins de Washington rappellent que la médiocrité sur le terrain n’affecte pas la valeur de l’équipe de la capitale américaine. L’équipe a remporté son dernier match en séries éliminatoires en 2006. Selon Forbes, les Skins, qui valent 2,85 G$ US, ont généré des revenus de 439 M$ US et un bénéfice d’exploitation de 125 M$ en 2014. On parle d’une hausse de valeur de la franchise de 18,75 % par rapport au classement précédent (2,4 G$ US).


Selon le magazine américain, les franchises les mieux valorisées ont les points communs suivants : elles évoluent dans de grands marchés et jouent dans des stades qui permettent de générer des revenus dont elles sont propriétaires.


L’auteur du classement, le journaliste Mike Ozanian, explique que la NFL est devenue une téléréalité quotidienne qui a imposé sa domination dans l'univers sportif. Les émissions Hard Knocks, sur HBO, a Football Life, sur NFL Network, et Undrafted, au même titre que des événements annuels comme le repêchage et l’évaluation des joueurs (draft combine) ont établi la domination de la NFL. À cela, il faut ajouter les succès du circuit dans les jeux vidéo (la franchise Madden) et le fantasy football (pools) et tout est en place pour que le circuit génère une croissance constante.


En queue de classement, on retrouve les Bills de Buffalo au dernier rang, à 1,4 G$ US. La formation, qui a été achetée par Terry Pegula à la suite du décès de Ralph Wilson en octobre 2014 pour 1,4 G$ US, a généré des revenus de 296 M$ US en 2014 et un bénéfice de 44 M$ US. Les Bills valent à peine 100 M$ de plus que les Maple Leafs de Toronto, l’équipe la plus valorisée de la Ligue nationale de hockey, à 1,3 G$.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

LNH: la valeur du Canadien grimpe de 4%, selon Forbes

La valeur du Canadien de Montréal est évaluée à 1,3 milliard $, selon le plus récent classement du magazine Forbes.

La fortune de Donald Trump a fondu de 800M$ en un an, dit Forbes

04/10/2016 | AFP

La fortune de Donald Trump a fondu de 800M$ en un an, et est désormais estimée par le magazine Forbes à 3,7G$.

À la une

10 choses à savoir lundi

Il y a 22 minutes | Alain McKenna

Goodfood pollue moins que l'épicerie, l'action d'Amazon à 3000$US, cette enceinte recycle le plastique non-recyclable!

La gentillesse, un vilain défaut au travail?

BLOGUE. Curieusement, trop de gentillesse peut nuire à la performance d'une équipe, et même de l'entreprise...

Bourse: ce qui bouge sur les marchés lundi

07:01 | LesAffaires.com et AFP

«Trump parle maintenant d'un accord commercial avec la Chine signé rapidement.»