Les bienfaits de travailler debout mis à l'essai

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Juin 2014

Les bienfaits de travailler debout mis à l'essai

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Juin 2014

Par Julien Brault

Même si je n'avais pas de maux de dos à soigner, comme Jean-Sébastien Cournoyer, je me sentais mieux en fin de journée durant mon expérience. Pour être plus précis, j'ai noté que la fatigue qui m'assaille généralement en fin d'après-midi a presque disparu durant le mois où j'ai utilisé un bureau ajustable.

Je ne sais pas si j'ai été globalement plus productif durant cette période. Je peux toutefois affirmer que, lorsque je travaillais debout, j'avais un sentiment d'urgence que je n'ai pas lorsque je suis assis.

Debout, j'avais tendance à effectuer plus rapidement des microtâches telles qu'envoyer des courriels et faire des entrevues au téléphone. J'ai aussi écrit plusieurs billets de blogue debout, mais surtout ceux dont j'avais déjà établi la structure dans ma tête. Pour écrire des textes de plus longue haleine, bref, pour tout effort demandant une concentration prolongée, j'avais l'impression qu'être debout était un obstacle.

Mode ou tendance lourde ?

Chez Google et Facebook, les employés qui en ont font la demande peuvent obtenir un bureau ajustable. Quoique moins répandus au Québec, les bureaux ajustables ont été adoptés par Aimia, l'entreprise derrière le programme de loyauté Aéroplan, dont le centre d'appels montréalais est équipé de quelque 230 bureaux ajustables.

Selon Christian Cormier, directeur de l'engagement des membres et des employés chez Aimia, ces bureaux seraient un atout pour attirer et retenir ses employés : «C'est sûr que, lorsque nous faisons du recrutement, la visite du centre de contact est une étape incontournable, illustre-t-il. Durant ces visites, il y a toujours quelqu'un qui travaille debout.»

L'ergonome Christian Pinsonnault, pour sa part, ne croit pas que les employeurs devraient fournir des bureaux ajustables à leurs employés, à moins que leur condition médicale ou la nature des tâches qu'ils effectuent l'exige : «Pour faire le bon choix, il faut tenir compte de la nature des tâches, de leur durée et de leur fréquence ; ce n'est pas blanc ou noir», conclut Christian Pinsonnault.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Ces trois tendances bouleverseront l'économie américaine

14/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Elles auront des impacts positifs et négatifs sur la société, les entreprises et les travailleurs américains.

Le retour des aubaines hisse le S&P/TSX à un record

BLOGUE. Il est encore trop tôt pour dire si les titres bon marché et plus cycliques prendront le relais en Bourse.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

14/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.