Les banques canadiennes se tournent vers les États-Unis pour croître

Publié le 09/09/2021 à 12:26

Les banques canadiennes se tournent vers les États-Unis pour croître

Publié le 09/09/2021 à 12:26

Par La Presse Canadienne

Le produit intérieur brut des États−Unis a enregistré une croissance de 6,6 % au deuxième trimestre, tandis que le celui du Canada a connu une baisse de 0,3 %.(Photo: La Presse Canadienne)

Toronto — Les grands patrons des banques canadiennes disent qu’ils cherchent à développer leurs activités aux États−Unis, lesquelles connaissent un fort rebond économique dans la foulée des difficultés apportées par la pandémie de COVID−19. 

S’exprimant lors du Sommet financier de la Banque Scotia, le chef de la direction de la Banque Royale, Dave McKay, a indiqué que la banque envisageait d’utiliser sa base aux États−Unis pour exploiter les 60 à 70 milliards $ de revenus potentiels des entreprises de taille moyenne à gagner dans les prêts et les transactions. 

Dave McKay a expliqué que la banque utilisait la base de sa City National Bank, des activités établies à Los Angeles acquises en 2015, pour alimenter la croissance des entreprises et des clients fortunés. 

Le chef de la direction de la Banque Scotia, Brian Porter, a pour sa part indiqué que la banque souhaitait se développer aux États−Unis, en particulier du côté de la gestion de patrimoine, et envisageait des acquisitions pour ce faire. 

Son homologue à la Banque de Montréal, Darryl White, a souligné que la banque continuait d’étendre sa capacité aux États−Unis, ce qui lui a permis d’ouvrir de nouvelles activités commerciales dans des endroits comme la Floride, le Texas et le Colorado il y a à peine quelques semaines. 

Le chef de la direction de la Banque TD, Bharat Masrani, a quant à lui indiqué que la banque avait déjà une forte présence dans le pays avec plus de 10 millions de clients, mais qu’elle continuait d’y renforcer ses capacités, y compris dans ses offres de gestion de patrimoine. 

Le produit intérieur brut des États−Unis a enregistré une croissance de 6,6% au deuxième trimestre, tandis que le celui du Canada a connu une baisse de 0,3%.

Sur le même sujet

À la une

En route pour l'environnement

Édition du 13 Octobre 2021 | Nicolas St-Germain

MILLE MOTS. Parmi les Canadiens sur le point d’acheter une voiture, 35 % d’entre eux envisagent de se procurer...

Prochain redécoupage: le Canada aura 342 circonscriptions, le Québec perd un siège

Le nombre de sièges est recalculé tous les dix ans après un recensement.

Goldman Sachs voit son bénéfice bondir mais reste attentif aux risques pesant sur l'économie

14:00 | AFP

Il a été tiré par les revenus générés par la division de banque d’investissement, qui se sont envolés de 88%.