Le taux directeur demeure à 1,75%

Publié le 22/01/2020 à 10:15

Le taux directeur demeure à 1,75%

Publié le 22/01/2020 à 10:15

Par La Presse Canadienne

(Photo: Adrian Wyld/ La Presse canadienne)

La Banque du Canada maintient son taux directeur à 1,75 % et prévoit que l’économie canadienne connaîtra un début d’année 2020 plus lent que prévu.

La banque centrale a indiqué, mercredi, dans ses dernières prévisions, que l’économie canadienne devrait afficher une croissance de 1,6 % cette année, en baisse de 0,1 point de pourcentage comparativement à sa projection d’octobre.

Bien qu’une partie du ralentissement de la fin de l’année dernière ait été attribuable à la grève survenue à la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (CN) ainsi qu’à une panne à l’oléoduc Keystone, la banque centrale affirme que les données plus faibles pourraient également signaler que l’incertitude mondiale affecte le Canada plus que prévu.

Le rapport indique que la ratification du nouvel accord de libre-échange nord-américain et la conclusion de la première phase de l’accord commercial entre les États-Unis et la Chine devraient avoir une incidence positive sur la croissance au Canada.

La croissance pour 2021 devrait atteindre 2 %, une hausse comparativement à la prévision de 1,8 % de la banque centrale, en octobre.

Les perspectives de l’économie pourraient changer si l’administration Trump donne suite aux menaces d’imposer des tarifs à la France, le Brésil et l’Argentine.

 


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Les conservateurs tentent de retarder l'étude de l'ACEUM

Il y a 3 minutes | La Presse Canadienne

Les États-Unis et le Mexique ont déjà ratifié l'accord.

Brèche de sécurité liée au système de paye Phénix

18/02/2020 | lesaffaires.com

Plusieurs milliers de fonctionnaires fédéraux ont été victimes d’une brèche de sécurité.

Dollarama perd 4,3%, voici pourquoi

Les appels de la part de clients inquiets mettent un analyste sur deux pistes.