Le FMI sécurise ses financements pour renforcer sa capacité de prêts

Publié le 31/03/2020 à 11:48

Le FMI sécurise ses financements pour renforcer sa capacité de prêts

Publié le 31/03/2020 à 11:48

Par AFP

La directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva (Photo: Getty Images)

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé mardi avoir sécurisé ses financements afin de renforcer sa capacité de prêts à ses pays membres, une étape importante pour venir en aide aux économies fragilisées par l'impact de la pandémie de coronavirus.

« Le Conseil d’administration du FMI a approuvé un cadre pour une nouvelle série d’emprunts bilatéraux du FMI à partir du 1er janvier 2021 », a-t-il indiqué dans un communiqué.

Ce cadre succédera aux accords d’emprunt bilatéraux qui sont actuellement en vigueur jusqu’à la fin du mois de décembre 2020. 

Le Fonds indique que le cadre est « globalement le même » que celui convenu en 2016 pour les emprunts actuels. 

Les nouveaux emprunts auront une durée initiale de trois ans jusqu’à la fin de 2023, qui peut être prolongée d’une année supplémentaire. 

« Ces nouveaux accords aideront à maintenir la capacité de prêt du FMI de 1 000 milliards de dollars pour les prochaines années, garantissant ainsi sa capacité à répondre aux besoins des membres », a également indiqué le FMI.

Les accords actuellement en place fournissent une capacité de financement de prêts de 450 milliards de dollars provenant de 40 pays et s’ajoutent aux autres ressources du FMI, y compris les quotas habituels fournis par chaque membre.

La directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, a déclaré la semaine dernière que l’économie mondiale était déjà entrée en récession en raison de l’arrêt soudain de l’activité causée par la pandémie.

Elle avait aussi indiqué que plus de 80 pays, pour la plupart à faibles revenus, avaient demandé une aide d’urgence. 

Les marchés émergents, qui ont subi un exode de capitaux de plus de 83 milliards de dollars ces dernières semaines, font face à des besoins de financement de 2 500 milliards de dollars, ce qui nécessitera un financement extérieur, avait-elle alors expliqué.

Sur le même sujet

Le FMI table sur une récession mondiale en 2020

14/04/2020 | AFP

« Le monde a radicalement changé en trois mois (...) Nous rencontrons une sombre réalité », a résumé Gita Gopinath.

La croissance mondiale en 2020 sera inférieure à celle de 2019, dit le FMI

04/03/2020 | AFP

La contagion qui frappe les circuits de l’offre tout comme la demande, exigerait « une réponse au niveau mondial ».

À la une

Crise des finances publiques? Quelle crise?

30/05/2020 | François Normand

ANALYSE - Quand il y a des crises graves, les gouvernements haussent les impôts. C'est la leçon du 20e siècle.

Il y a toujours des raisons de garder espoir

BLOGUE. La Bourse s'offre un deuxième mois fort rentable grâce aux largesses monétaires.Les indicateurs se contredisent.

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

29/05/2020 | Jean-Paul Gagné

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.