Le déficit commercial canadien atteint un sommet en décembre 2018

Publié le 06/03/2019 à 11:21

Le déficit commercial canadien atteint un sommet en décembre 2018

Publié le 06/03/2019 à 11:21

Par AFP
De l'extraction de pétrole.

(Photo: 123RF)

Le Canada a enregistré en décembre un déficit commercial record de 4,6 milliards de dollars canadiens, a annoncé mercredi l’institut canadien de la statistique, dont les calculs de la balance commerciale avaient été suspendus par le « shutdown américain ».

Statistique Canada avait été incapable en janvier de calculer la balance commerciale canadienne pour le mois de décembre en raison de la fermeture partielle des administrations fédérales aux États-Unis, pays qui absorbe 75 % des exportations de pays.

Avec la fin de la crise politique américaine, Statistique Canada et son homologue américain du USCB se sont mis d’accord pour publier le 27 mars les statistiques sur le commercial international de marchandises pour janvier, le 17 avril pour février et le 9 mai pour mars, avec un retour à la normale le 6 juin avec les chiffres d’avril, « comme il était prévu à l’origine », a noté l’agence canadienne dans un communiqué.

L’économie canadienne a donc connu un déficit commercial record pour un mois de décembre sous l’effet conjugué de la baisse de 3,8 % des exportations et de la hausse des importations de 1,6 %.

À 46,3 milliards de dollars canadiens au dernier mois de l’année 2018, les ventes à l’étranger ont connu « une cinquième baisse mensuelle consécutive depuis le sommet atteint en juillet », en raison de l’effondrement (-28,7 %) des exportations d’hydrocarbures, a écrit Statistique Canada.

À l’inverse, les importations ont gagné 1,6 % à 50,9 milliards de dollars sous l’effet de « volumes plus élevés » de marchandises achetées à l’étranger et, en particulier, une hausse de 19,7 % des produits énergétiques.

Statistique Canada a souligné que « les importations en provenance de pays autres que les États-Unis ont augmenté de 9,2 % en décembre, pour atteindre un niveau sans précédent de 19 milliards de dollars » avec, en particulier, du bauxite du Brésil, « divers produits » de Chine et du pétrole brut de Russie.

Reste que sur l’ensemble de l’année 2018, le déficit commercial canadien s’est réduit à 21,7 milliards de dollars, contre 24,6 milliards de dollars un an auparavant, grâce à une hausse de 6,5 % des exportations et, en particulier, des produits pétroliers.  


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Le déficit commercial du Canada rétrécit en mai

Les exportations et les prix du pétrole ont augmenté tandis que les importations ont diminué.

Crise des finances publiques? Quelle crise?

30/05/2020 | François Normand

ANALYSE - Quand il y a des crises graves, les gouvernements haussent les impôts. C'est la leçon du 20e siècle.

À la une

Balado PME: on se dit les vraies affaires, prise deux

Il y a 55 minutes | lesaffaires.com

La COVID-19 a changé bien des choses. Quels sont les enjeux qui vous touchent le plus?

La subvention salariale pourrait coûter moins cher que prévu

Le Directeur parlementaire du budget estime que le programme pourrait coûter 14,4 milliards $ de moins que prévu.

La Banque du Canada abaisse son taux hypothécaire de référence

La Banque du Canada a abaissé son taux hypothécaire de référence de cinq ans à 4,79%.