Le choc économique de la COVID-19 fera grimper l'endettement, dit Steven Poloz

Publié le 25/05/2020 à 14:50

Le choc économique de la COVID-19 fera grimper l'endettement, dit Steven Poloz

Publié le 25/05/2020 à 14:50

Par La Presse Canadienne

Le gouverneur de la Banque du Canada, Stephen Poloz (Photo: Getty Images)

Les mesures mises en place en réponse à la pandémie de COVID-19 vont « sans aucun doute accroître l’endettement » une fois le choc économique passé, a indiqué lundi le gouverneur de la Banque du Canada, Stephen Poloz.

Le gouverneur a notamment évoqué la baisse des taux d’intérêt, ce qui devrait normalement stimuler la croissance économique à court terme grâce à une augmentation des emprunts — mais ces emprunts feront grimper les niveaux d’endettement au sujet desquels la banque centrale a déjà lancé des avertissements.

Cela pourrait entraîner un ralentissement de la croissance économique et compliquer l’atteinte de l’objectif de la banque centrale consistant à maintenir l’inflation le plus près possible de sa cible de 2,0 %.

Sans compter que cela pourrait également augmenter le risque qu’un futur choc négatif ait un effet amplifié sur l’économie, a souligné M. Poloz.

Le gouverneur a ajouté que la banque développait de nouveaux outils pour évaluer ce compromis entre une croissance plus rapide aujourd’hui et une croissance plus lente plus tard.

M. Poloz a fait ces commentaires dans le cadre d’un discours qu’il prononçait lundi après-midi, dans lequel il revient sur son mandat à la tête de la Banque du Canada, qui prendra officiellement fin la semaine prochaine.

 

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, avec l’espoir d’une Fed moins radicale

Mis à jour le 15/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS.À Toronto, la Bourse reste stable, malgré une baisse du secteur de l'énergie et des métaux de base.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

15/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.

Turquoise Hill chute à Toronto après son rejet de l'offre de Rio Tinto

Les actions de Turquoise Hill ont baissé de 3,49$ pour atteindre 30,05$ à la clôture à la Bourse de Toronto.