Le Canada affiche son premier surplus commercial depuis mai 2019

Publié le 05/03/2021 à 09:26

Le Canada affiche son premier surplus commercial depuis mai 2019

Publié le 05/03/2021 à 09:26

Par La Presse Canadienne
Statistique Canada

(Photo: La Presse Canadienne)

Le Canada a affiché en janvier son premier surplus commercial depuis mai 2019, grâce à une forte hausse des exportations, selon ce que rapporte vendredi Statistique Canada.

L’agence affirme que l’excédent de 1,4 milliard $ a été le plus important excédent depuis juillet 2014. Il suit un déficit révisé de près de 2 milliards $ en décembre.

Les économistes s’attendaient en moyenne à un déficit de 1,4 milliard $ pour janvier, selon la firme de données financières Refinitiv.

Les exportations totales ont augmenté de 8,1 % en janvier pour atteindre 51,2 milliards $, avec des augmentations dans toutes les sections de produits. 

De leur côté, les importations totales ont augmenté de 0,9 % en janvier pour atteindre 49,8 milliards $.

En termes réels (ou en volume), les exportations se sont accrues de 5,1 %, tandis que les importations ont progressé de 1 %.

 

Sur le même sujet

Tensions avec la Chine: pas d'embellie pour les entreprises

13/04/2021 | François Normand

Certaines sociétés canadiennes ont commencé à réduire leur présence en Chine au profit de pays comme l'Inde.

Des exportateurs québécois plus compétitifs grâce à Joe Biden

07/04/2021 | François Normand

ANALYSE. Son gouvernement veut annuler la moitié des baisses d’impôt consenties par Donald Trump en 2018.

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.