Le bénéfice net d’Hydro-Québec augmente de 24% au 1er semestre

Publié le 27/08/2021 à 11:48

Le bénéfice net d’Hydro-Québec augmente de 24% au 1er semestre

Publié le 27/08/2021 à 11:48

Par La Presse Canadienne

Hydro-Québec est parvenue à réduire ses frais financiers de 124 millions $ en refinançant une partie de sa dette à des taux d’intérêt moins élevés. (Photo: La Presse Canadienne)

Hydro-Québec a presque retrouvé la rentabilité d’avant la pandémie avec une augmentation de 24% de son bénéfice net au cours des six premiers mois de l’année.

Le bénéfice net de la société d’État, dévoilé vendredi, atteint 1,993 milliard $, une hausse de 388 millions $, comparativement à 1,605 milliard $ à la même période l’an dernier.

Hydro-Québec attribue la progression à une augmentation des ventes nettes d’électricité dans la province, à un accroissement des exportations et à des frais financiers moins élevés sur sa dette. 

«La progression marquée de nos résultats s’inscrit dans le contexte de la reprise des activités économiques au Québec, commente Jean-Hugues Lafleur, vice-président exécutif et chef de la direction financière d’Hydro-Québec, dans un communiqué. Il faut en effet rappeler que le deuxième trimestre de l’an dernier coïncidait avec le début de la pandémie de COVID-19 et la mise en place de mesures sanitaires strictes à la grandeur du Québec, ce qui avait eu un impact important sur notre performance financière.»

Le bénéfice net d’Hydro-Québec au premier semestre est inférieur de 2,2% par rapport aux 2,038 milliards $ enregistrés durant la période comparable en 2019. 

Dans le marché québécois, les ventes nettes d’électricité ont augmenté de 89 millions $, en raison notamment d’une augmentation de la demande de base de 1,4TWh. La température plus douce au printemps a toutefois contrebalancé une partie de l’augmentation de la demande de base. 

Hors Québec, les exportations nettes d’électricité ont fait un bond de 133 millions $ principalement en raison d’une hausse de volume de 3,8TWh. La société attribue cette progression à la reprise économique. Le volume d’exportations nettes atteint 18,5 TWh, légèrement sous le record de 18,7 TWh établi au premier semestre de 2018.

Hydro-Québec est parvenue à réduire ses frais financiers de 124 millions $ en refinançant une partie de sa dette à des taux d’intérêt moins élevés. 

Les investissements en immobilisation, pour leur part, s’établissent à 1,861 milliard $, contre 1,388 milliard $ un an plus tôt, au moment où la crise sanitaire a ralenti ses chantiers.

Sur le même sujet

La Pétrolière Impériale réalise un profit de 908 millions $ pour son 3e trimestre

Le bénéfice par action de la société a atteint 1,29 $ pour le trimestre clos le 30 septembre.

Goldman Sachs voit son bénéfice bondir mais reste attentif aux risques pesant sur l'économie

15/10/2021 | AFP

Il a été tiré par les revenus générés par la division de banque d’investissement, qui se sont envolés de 88%.

À la une

Montréal, bientôt la capitale mondiale des taxis aériens?

C'est le «rêve ambitieux» que chérit le président de CAE, Marc Parent.

Bourse: Wall Street, le Dow Jones rebondit et efface les pertes de la semaine passée

Mis à jour à 17:19 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse.

Wall Street: Lucid, visé par une enquête du SEC, s'effondre

09:47 | AFP

Le fabricant de véhicules électriques fait l'objet d'une enquête du SEC sur les conditions de son entrée en Bourse.