Le 3D, l'avantage de la Laiterie Chalifoux

Publié le 26/03/2011 à 00:00, mis à jour le 12/04/2011 à 12:13

Le 3D, l'avantage de la Laiterie Chalifoux

Publié le 26/03/2011 à 00:00, mis à jour le 12/04/2011 à 12:13

La demande pour les produits laitiers est en forte croissance. Voici de quoi encourager les PME du secteur, comme la Laiterie Chalifoux, à s'équiper pour être plus performantes.


Comment une laiterie indépendante peut-elle tirer son épingle du jeu, dans un monde où trois sociétés, Agropur, Parmalat et Saputo, achètent 93 % des 660 millions de litres des producteurs de lait du Québec et qu'elles occupent presque tout l'espace tablette des supermarchés ?


" Par l'innovation et par des produits de niche. On ne battra jamais les géants en faisant les mêmes produits qu'eux et en suivant les mêmes stratégies ", résume Alain Chalifoux, vice-président de la Laiterie Chalifoux.


L'entreprise, qui est l'une des six dernières laiteries régionales du Québec, fabrique des boissons lactées, des yogourts et des fromages sous la marque Riviera.


Les fromages représentent plus de 80 % de son chiffre d'affaires de 35 millions de dollars (M $). Et c'est pour accroître sa productivité dans ce domaine que l'entreprise de Sorel-Tracy a investi un quart de million de dollars dans l'achat d'une machine sophistiquée, avec vision 3D. Cet équipement coupe les meules de fromage par ultrasons, de façon à produire de petits morceaux de taille presque parfaite.


" Les supermarchés veulent des morceaux de fromage à poids fixe et au gramme près, par exemple des paquets de 200 grammes. C'est ce qu'accomplit à grande vitesse cette lame à ultrasons. De plus, cet équipement réduit énormément les risques de contamination croisée, car les bactéries ne s'y accrochent pas facilement. "


Selon M. Chalifoux, cette innovation donne à la Laiterie au moins huit mois d'avance sur ses concurrents. " Ils finiront bien par acheter ce type d'équipement, mais d'ici là, nous aurons le temps de trouver autre chose pour nous différencier ", dit-il.



image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

La lutte contre le gaspillage alimentaire continue

Édition du 06 Avril 2019 | Jean-François Venne

Au Canada, 35,5 millions de tonnes d'aliments prennent le chemin de la poubelle chaque année.

Les marchés de proximité : une occasion à saisir

Édition du 06 Avril 2019 | Jean-François Venne

La clientèle la plus naturelle de ces formules est déjà convaincue. Il faut séduire des gens à l'extérieur de ce cercle.

OPINION «Blockchain», l'avenir de la traçabilité alimentaire?
Édition du 06 Avril 2019 | Jean-François Venne
Nouveau Guide alimentaire: quels impacts pour les producteurs?
Édition du 06 Avril 2019 | Jean-François Venne
L'industrie agricole et agroalimentaire doit-elle s'inquiéter des tensions avec la Chine?
Édition du 06 Avril 2019 | Kévin Deniau

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

10:00 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour à 10:53 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.