La Volt de GM pose un risque d'incendie

Publié le 11/11/2011 à 16:03

La Volt de GM pose un risque d'incendie

Publié le 11/11/2011 à 16:03

Par AFP

L'agence de sécurité routière américaine (NHTSA) enquête sur des risques d'incendies liés aux batteries au lithium de la Volt, la voiture hybride de General Motors (GM), a indiqué le constructeur automobile vendredi tout en voulant rassurer sur la sûreté de son véhicule.


"Avant toute chose, je veut être très clair: la Volt est une voiture sure", déclare Greg Martin, porte-parole de GM dans un communiqué, alors que le constructeur mise beaucoup sur ce véhicule, lancé fin 2010.


"Nous coopérons avec la NHTSA pendant qu'elle termine son enquête", ajoute-t-il, faisant valoir que l'agence gouvernementale a estimé que "sur la base des chiffres disponibles, il n'y a pas plus de risque que la Volt prenne feu que pour les voitures à moteur à essence".


Des porte-parole de la NHTSA n'étaient pas joignables pour commenter ces informations.


"Nous travaillons avec d'autres constructeurs automobiles, des organismes de dépannage, et des associations de secours dans le but de mettre en place des protocoles à l'échelle du secteur" pour que les batteries soient déchargées après une collision importante, et éviter une prise de feu, a-t-il ajouté.


La Chevrolet Volt, voiture hybride lancée fin 2010 aux Etats-Unis, fonctionne avec un moteur électrique alimenté par une batterie rechargeable sur secteur ou grâce à un générateur à essence.


L'action GM reculait de 1,50% à 22,36 dollars vers 20H40 GMT, 20 minutes avant la fermeture de la Bourse de New York, dans une marché en forte hausse.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.