La saison de la pêche au homard retardée de deux semaines

Publié le 22/04/2020 à 16:21

La saison de la pêche au homard retardée de deux semaines

Publié le 22/04/2020 à 16:21

Par La Presse Canadienne
Un bateau de pêche.

(Photo: La Presse canadienne)

Pêches et Océans Canada annonce que la période de la pêche au homard dans le sud du golfe du Saint−Laurent s’ouvrira le 15 mai et se poursuivra jusqu’au 30 juin.

Cette décision a pour effet de retarder d’environ deux semaines le début de la saison traditionnelle qui démarre normalement le 30 avril.

La nouvelle période réglementaire s’applique aux zones de pêche du homard 23, 24 ainsi que 26A et B le long des côtes nordiques du Nouveau−Brunswick et de l’Île−du−Prince−Édouard, en plus d’une partie du détroit de Northumberland.

Si les conditions météorologiques le permettent, les pêcheurs pourront officiellement lancer leur saison à 6 h 00, le 15 mai.

Le ministère fédéral des pêcheries avait demandé à divers regroupements de l’industrie de soumettre des propositions de dates d’ouverture de la saison 2020 afin de déterminer un délai raisonnable dans le contexte de l’épidémie de la COVID−19 et en prenant en considération les diverses revendications. 

Dans une déclaration transmise mercredi, la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, Bernadette Jordan, affirme avoir collaboré étroitement avec l’industrie et les experts pour s’assurer que les opérations se fassent de manière sécuritaire.

La ministre Jordan a expliqué que le report de la saison va permettre aux usines de transformation de se préparer et de s’adapter aux nouvelles normes sanitaires pour lutter contre le coronavirus. 

Elle dit espérer que ces choix vont permettre de soutenir l’industrie à court terme en attendant d’entreprendre une relance plus forte dans l’avenir.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...