La quatrième cohorte de Mentoro s'allie avec Desjardins Lab

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Septembre 2018

La quatrième cohorte de Mentoro s'allie avec Desjardins Lab

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Septembre 2018

Par Marie-Pier Frappier

[Photo : 123RF]

Depuis sa création en 2016, Mentoro forme des cohortes thématiques (mode, relations de presse et communications) pour répondre à la demande de différents milieux professionnels. Cette année, la quatrième cohorte de l'organisme de mentorat gratuit pour les jeunes professionnels lance un groupe inclusif consacré aux domaines de l'innovation, de la technologie et du numérique en partenariat avec le Desjardins Lab. «De nombreuses entreprises et des professionnels parlent souvent de la transformation numérique de leurs processus ou de leur métier, mais aussi de leur besoin d'être accompagné dans cette voie. Il y avait donc un réel besoin de partager de bonnes pratiques et d'échanger sur les façons de faire», déclare Sandra Abi-Rashed, cofondatrice de Mentoro, par voie de communiqué. C'est en discutant avec des membres du Desjardins Lab que l'idée de cette cohorte s'est concrétisée. «L'idée était de poursuivre la mission du Lab, qui est d'encourager et de promouvoir l'innovation, mais pas seulement auprès de nos membres ou de nos clients. Nous voulions stimuler cette culture de l'innovation auprès des jeunes», précise Federico Puebla, directeur, Innovation chez Desjardins et leader du Desjardins Lab. Comment en faire partie ? Jusqu'au 31 octobre prochain, les jeunes professionnels de moins de 35 ans sont invités à soumettre leur candidature sur le site web de Mentoro. Un total de 33 candidats seront sélectionnés afin d'être jumelés à des mentors. Pendant une période de six mois, ces duos se rencontreront à quelques reprises afin d'aider les jeunes à améliorer leur vie professionnelle.

À la une

Hausse des émissions de GES au Canada en 2019

Les dernières données démontrent que ces niveaux d’émissions sont plus proches de ce qu’ils étaient en 2005.

Sobeys ramène la «prime confinement»

Par exemple, un employé qui travaille une semaine de 40 heures gagnerait une prime de 100 $ pour cette période.

Ottawa ne peut dire si MindGeek est une entreprise canadienne

Bien que l’entreprise soit établie à Montréal, elle a des activités dans le monde entier.