La prochaine ère de croissance

Publié le 09/06/2014 à 16:07

La prochaine ère de croissance

Publié le 09/06/2014 à 16:07

Par Richard Cloutier

Denis Coderre a pris la parole à l'ouverture de la Conférence de Montréal

CONFÉRENCE DE MONTRÉAL - Le vingtième Forum économique international des Amériques – Conférence de Montréal, s’est ouvert lundi sous le thème « Les fondements de la prochaine ère de croissance ». L’événement, qui réunit plus de 3 000 participants issus des quatre coins du monde, se poursuivra jusqu’au 12 juin.

Au final, plus de 180 conférenciers prendront la parole. Parmi eux, Bertrand Badré, directeur général et chef des finances, Groupe de la Banque mondiale, Angel Gurría, secrétaire général, Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), et Matthew Winkler, co-fondateur et éditeur en chef, Bloomberg News.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, le président fondateur du Forum économique international des Amériques (FEIA), Gil Rémillard, ainsi que le ministre des Finances du Canada, Joe Oliver, ont pris la parole lors de l'ouverture officielle de la conférence.

«Montréal occupe une place unique, comme trait d'union entre les Amériques et le reste du monde. Poumon économique du Québec, la métropole est un atout important dans cette nouvelle économie qui se dessine, a lancé Denis Coderre. Montréal accueille avec plaisir ce Forum où des leaders du Québec, du Canada et de la scène internationale auront des discussions qui permettront de faire circuler l'information et de partager les connaissances et l'expertise de conférenciers exceptionnels.»

Lors d'un point de presse faisant suite à son allocution, le ministre Joe Oliver, en référence au récent dépôt du budget québécois, a salué les efforts effectués par le Québec pour prendre en main les défis relatifs aux finances publiques.

Joe Oliver a réitéré son inquiétude, exprimé quelques minutes plus tôt, face à une baisse de détermination à réduire les déficits de la part des pays membres du G7: « En ces temps incertains, il est essentiel que les gouvernements fassent reposer leur économie respective sur une base financière solide.»

Soulignant que la prudence budgétaire était requise pour soutenir la croissance, il a appelé les grandes économies mondiales à ne pas abandonner leurs engagements destinés à maîtriser leurs déficits.

 

Gestion du risque de longévité

Lors de la séance inaugurale de la Conférence de Montréal, Louis Morisset, le président-directeur général de l'Autorité des marchés financiers (AMF), a fait part de l'importance de générer la confiance des investisseurs et donc, la nécessité de voir «le secteur financier être encadré par un régulateur fort.»

Cette première journée étant dédiée aux thèmes de l'économie, gouvernance et retraite, l'un de des forums présenté en collaboration avec Finance Montréal, a traité des défis de l'État et du secteur privé face à la gestion du risque de longévité.

Animée par Clément Gignac, vice-président principal et économiste en chef, Industrielle Alliance, et membre du comité de concertation sur la retraite, Finance Montréal, cette conférences abordait les stratégies à considérer pour optimiser le financement des régimes de retraite publics et privés à long terme et en assurer la viabilité.

Une autre série de forums a suivi. Présenté en collaboration avec l'Autorité des marchés financiers (AMF), l'un d'eux avait pour titre « Croissance durable et risques systémiques : la nécessité d'un meilleur encadrement ».

Avec pour point de départ la crise financière de 2008, ce forum a pris la forme d'un plaidoyer sur la nécessité de mettre en place une réglementation plus efficace et rigoureuse des marchés financiers. Un retour sur les résultats de différentes réformes effectuées ou en cours à l'échelle international ont servi de point de référence tout en illustrant le propos.


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

À la une

Québec serre la vis: trois régions passent en zone d'alerte orange

Trois régions se voient imposer de nouvelles restrictions: Québec, Montréal et Chaudières-Appalaches.

Voulons-nous vraiment vivre dans ce monde?

18/09/2020 | François Normand

ANALYSE - Cessons d'écouter ceux qui disent que le développement durable mine l'économie, car c'est faux: il la stimule.

La Bourse en pause comme la reprise?

BLOGUE. Deux stratèges ne perdent pas espoir que les chouchous techno passent le bâton aux bénéficiaires de la reprise.