La philanthropie en arrache: il faut exiger plus des fondations privées


Édition du 12 Mai 2021

CHRONIQUE. Alors que la pandémie fait la vie dure aux organismes de bienfaisance, les fondations privées bénéficient d’une forte croissance de leur actif. Consciente de cette situation, la ministre des Finances du Canada, Chrystia Freeland, envisage de porter de 3,5% ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Opération enfant soleil récolte plus de 20,5 M$

C'est un nouveau record pour le téléthon Opération Enfant Soleil, qui en était à sa 34e édition.

Tous unis pour la philanthropie

Édition du 12 Mai 2021 | Marine Thomas

BILLET. Les études le prouvent : il y a eu un «effet pandémie» sur la générosité des Québécois.

À la une

Crise des approvisionnements: une solution 3D pour les PME manufacturières

Une entreprise veut aider les PME manufacturières à s'approvisionner en petits lots de pièces grâce à l'impression 3D.

Quand changer sans cesse de façon de travailler fait flipper...

MAUDITE JOB! «100% bureau. Puis 100% télétravail. Puis travail hybride. Au secours, mon équipe a le tournis!»

Le Congrès américain se démène pour éviter une paralysie de l’État fédéral

Il y a 58 minutes | AFP

Les parlementaires américains n’ont plus qu’un jour et demi pour s’entendre sur une nouvelle loi de finances.