La philanthropie en arrache: il faut exiger plus des fondations privées


Édition du 12 Mai 2021

CHRONIQUE. Alors que la pandémie fait la vie dure aux organismes de bienfaisance, les fondations privées bénéficient d’une forte croissance de leur actif. Consciente de cette situation, la ministre des Finances du Canada, Chrystia Freeland, envisage de porter de 3,5% ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Se brancher sur la générosité

Édition du 10 Novembre 2021 | Isabelle Delorme

PHILANTHROPIE. En 2020, les dons en ligne ont plus que doublé en réponse à la crise de la COVID-19.

Une équipe synergique, l’ingrédient secret

Édition du 10 Novembre 2021 | Isabelle Delorme

PHILANTHROPIE. Pour effectuer une transformation d’ampleur dans un OBNL, une bonne gouvernance est clé.

À la une

Palmarès WOW: les bons citoyens corporatifs ont la cote

19/01/2022 | Catherine Charron

«Il y a deux ou trois ans, on était plus dans l’expérientiel,[...] là c’est davantage de parler au cœur des gens».

Garantie de construction résidentielle: un répertoire d’entreprises ayant perdu leur accréditation

19/01/2022 | Charles Poulin

Un nouvel outil à consulter avant de signer un contrat avec un entrepreneur

Bourse: Wall Street termine dans le rouge, correction pour le Nasdaq

Mis à jour le 19/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse.