La pénurie de main-d'oeuvre, un enjeu électoral dont on parle trop peu


Édition du 15 Septembre 2018

Comme le veut la détestable tradition électorale, les promesses s'empilent dans un désordre indescriptible. Clientélisme oblige, tout est mis en oeuvre pour séduire le maximum d'électeurs. Malheureusement, rien n'est hiérarchisé, ce qui contribue ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La main-d'oeuvre québécoise a besoin de nouvelles aptitudes

Édition du 20 Juillet 2019 | Courrier des lecteurs

COURRIER DES LECTEURS. L'économie québécoise a de quoi susciter l'optimisme. Les taux de ...

Pénurie de main-d'oeuvre: Benny&Co connaît pas... ou presque

29/05/2019 | Martin Jolicoeur

En un an, la chaîne québécoise a reçu pas moins de 13 000 CV de candidats désireux de travailler pour la rôtisserie.

À la une

10 choses à savoir lundi

Il y a 22 minutes | Alain McKenna

Réfléchissez moins, vivez plus vieux. 10 ans de pannes pour la Californie, la Norvège s'enfonce dans le pétrole.

Comment surmonter les obstacles à votre bonheur au travail?

BLOGUE. Le bonheur, nous en rêvons tous. Voici un truc génial pour enfin le tutoyer au bureau.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

06:51 | LesAffaires.com et AFP

Les investisseurs misent sur un accord sino-américain.