La mise en service de Muskrat Falls est encore reportée, au moins jusqu'au 31 mai

Publié le 26/01/2022 à 11:37

La mise en service de Muskrat Falls est encore reportée, au moins jusqu'au 31 mai

Publié le 26/01/2022 à 11:37

Par La Presse Canadienne

Dans une mise à jour mensuelle à la régie de l’énergie de la province, le 14 janvier, la société Newfoundland and Labrador Hydro explique que des problèmes persistants de logiciels repoussent la date de mise en service. (Photo: La Presse Canadienne)

Saint-Jean — La mise en service du mégaprojet hydroélectrique de Muskrat Falls, au Labrador, est à nouveau reportée. 

Dans une mise à jour mensuelle à la régie de l’énergie de la province, le 14 janvier, la société Newfoundland and Labrador Hydro explique que des problèmes persistants de logiciels repoussent la date de mise en service au moins jusqu’au 31 mai.

La société d’État précise qu’elle attend une mise à jour d’un logiciel pour la ligne de transport d’électricité entre le Labrador et l’île de Terre-Neuve — une ligne à haute tension de 1100 kilomètres reliant la centrale de Muskrat Falls, sur le cours inférieur du fleuve Churchill, à une centrale près de la capitale, Saint-Jean. 

Ce logiciel cause des retards depuis un certain temps. La société d’État avait indiqué pour la première fois en octobre dernier à la Régie des services publics que la date de mise en service initiale du 26 novembre 2021 n’était plus réalisable — elle était alors repoussée à mars 2022.

Le barrage de Muskrat Falls accuse déjà des années de retard et son coût a presque doublé, passant d’environ 7,4 milliards $ lors de son adoption en 2012 à environ 13,1 milliards $ en septembre 2020.

Une porte-parole de Newfoundland and Labrador Hydro déclarait en octobre que le mégaprojet coûtait environ 1 million de dollars par jour en intérêts et en frais de financement.

 

Comment rendre infaillible son approvisionnement? Manque de main-d’œuvre, enjeu climatique, blocage d’un canal, port à l’arrêt, ces enjeux sont si grands qu’il semble impossible qu’une PME puisse parvenir à sécuriser son approvisionnement dans une chaîne mondialisée.

Sur le même sujet

Le G7 s'engage pour décarboner son électricité

27/05/2022 | AFP

Les pays se sont engagés à mettre fin à tout financement des projets liés aux énergies fossiles dès cette année.

Canada: demande de fabricants automobiles pour la recharge des véhicules électriques

L’Association canadienne des constructeurs de véhicules déplore l’absence d’un plan sur l’infrastructure de recharge.

À la une

Bourse: Wall Street termine la semaine en hausse pour la première fois en deux mois

Mis à jour le 27/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de plus de 200 points.

La Banque Nationale surpasse les attentes tandis que l'horizon économique s'assombrit

Les résultats du plus récent trimestre de la Banque Nationale montraient des hausses de revenus pour tous ses secteurs.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Saputo et Costco

27/05/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Saputo et Costco? Voici quelques recommandations d’analystes.