La hausse des ventes en gros à un niveau record en novembre

Publié le 19/01/2021 à 11:39

La hausse des ventes en gros à un niveau record en novembre

Publié le 19/01/2021 à 11:39

Par La Presse Canadienne

(Photo: Nathan Denette pour La Presse canadienne)

Les ventes en gros ont augmenté pour le septième mois consécutif en novembre pour atteindre un niveau record, tandis que les ventes des fabricants ont chuté pour le mois, selon ce que rapporte mardi Statistique Canada.

L’agence affirme que les ventes en gros ont augmenté de 0,7 % pour atteindre un niveau record de 67,4 milliards $, cinq des sept sous-secteurs ayant déclaré des ventes plus fortes.

Les gains étaient principalement attribuables au sous-secteur des machines, du matériel et des fournitures et au sous-secteur des matériaux et fournitures de construction.

Exprimées en volumes, les ventes en gros ont progressé de 0,9 % en novembre.

Pendant ce temps, les ventes du secteur de la fabrication ont reculé de 0,6 % pour s’établir à 53,7 milliards $ en novembre.

Statistique Canada dit que la baisse est principalement attribuable aux industries des produits aérospatiaux et de leurs pièces, des véhicules automobiles et des pièces pour véhicules automobiles.

 

Sur le même sujet

BPA: Loblaw abolira le papier thermique pour ses reçus

Un contact répété avec ces reçus peut représenter un risque bien réel pour la santé, confirme une experte.

Couche-Tard dévoile son dépanneur du futur

« C’est l’expérience de magasinage du futur », résume le chercheur et professeur Maxime Cohen de la Faculté Desautels.

À la une

Cinq régions passent en zone orange

Mis à jour le 03/03/2021 | lesaffaires.com

Ce sont régions de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches, de la Mauricie, de l’Estrie, du Centre-du-Québec.

Le Québec pourrait passer au orange, sauf dans le grand Montréal

Les yeux des régions en zone rouge sont ainsi tournés mercredi après-midi vers le premier ministre.

La COVID-19 a fait baisser l'espérance de vie au Québec

La hausse du nombre de décès enregistrés au Québec en 2020 est attribuée à la pandémie de COVID-19.