La grève ou le lock-out des employés de Poste Canada reporté

Publié le 24/09/2018 à 16:55

La grève ou le lock-out des employés de Poste Canada reporté

Publié le 24/09/2018 à 16:55

Par La Presse Canadienne

La grève qui pouvait être déclenchée à Postes Canada mercredi à 00h01 est reportée, du moins pour l’instant.

En vertu du Code canadien du travail, pour pouvoir exercer la grève ou le lock-out, le syndicat ou l’employeur doit transmettre un préavis de 72 heures, ce que ni l’un ni l’autre n’a fait à ce jour.

Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des Postes (STTP) a fait savoir, lundi, qu’il avait décidé de laisser plus de temps à Postes Canada pour répondre à ses demandes. Celles-ci ont été déposées le 14 septembre dernier.

Le syndicat revendique des augmentations salariales de 3,5 % par année, alors que Postes Canada offre 1,5 % par année. D’autres clauses à négocier ont trait aux questions de santé et sécurité, de même qu’à la conciliation travail-famille.

Au cours d’une entrevue avec La Presse canadienne, lundi, la présidente de la section locale de Montréal du STTP, Lise-Lyne Gélineau, a indiqué que le syndicat attendait toujours une réponse de la direction de Postes Canada et que les négociations n’étaient donc pas dans une impasse.


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Eh oui, l'IA tue nos jobs!

09/01/2020 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. 775. Ils sont 775 employés à perdre leur job, remplacés par des robots. Et personne ne s'en offusque...

Un employé sur deux veut quitter son poste

13/12/2019 | François Normand

Ils sont insatisfaits de leur salaire, du manque d’avancement professionnel et de la faible culture de l’entreprise.

À la une

Le classement des 300 plus importantes PME du Québec en 2019

Édition du 26 Octobre 2019 | Emanuelle René de Cotret

Le classement annuel des 300 plus importantes PME du Québec

Les 300 en quelques chiffres

Édition du 26 Octobre 2019

Le classement annuel des 300 plus importantes PME du Québec

Système de paie Phénix: encore plus de 100 000 victimes

Quatre ans après son implantation dans la fonction publique fédérale, le système de paie Phénix est loin d'être parfait.