La France et l'Allemagne propose une taxe sur les transactions financières

Publié le 16/08/2011 à 12:27, mis à jour le 16/08/2011 à 12:38

La France et l'Allemagne propose une taxe sur les transactions financières

Publié le 16/08/2011 à 12:27, mis à jour le 16/08/2011 à 12:38

Par AFP

La France et l'Allemagne vont proposer au mois de septembre que l'Union européenne instaure une taxe sur les transactions financières, a déclaré le président français Nicolas Sarkozy à l'issue d'un sommet bilatéral sur la gouvernance de la la zone euro.

"Les ministres des Finances allemand et français déposeront sur la table des instances européennes une proposition commune, dès le mois de septembre prochain, de taxe sur les transactions financières", a déclaré M. Sarkozy.

Cette taxe sur les transactions financières est une "nécessité évidente", a déclaré pour sa part la chancelière allemande lors de la conférence de presse à l'issue du sommet, tenu alors que des marchés financiers fébriles attendaient d'être rassurés sur la crise de la dette publique des pays de la zone euro.

Les deux dirigeants n'ont pas précisé les modalités de cette mesure. Une des possibilités, popularisée par l'économiste James Tobin, consiste à taxer à un taux très faible les mouvements internationaux de capitaux.

 

Plus de détails suivront

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Mercredi, Ottawa dévoile son portrait économique

Ce « portrait » devrait donner une idée des prévisions pour le reste de l’année financière et du déficit à venir.

Hydro-Québec dépense 8,5 M$ en publicité au Maine depuis janvier 2020

Hydro-Québec veut relier le poste des Appalaches au réseau du Maine.

L'INSPQ approuve la manipulation de l'argent comptant

Le mode de transmission principal du coronavirus reste l’émission de microgouttelettes contagieuses.