La cuisson solaire pour protéger l'environnement et la santé

Publié le 10/11/2021 à 10:28

La cuisson solaire pour protéger l'environnement et la santé

Publié le 10/11/2021 à 10:28

Par La Presse Canadienne

Les habitants de certaines des régions les plus défavorisées de la planète utilisent du bois, du charbon et même des excréments d’animaux pour préparer leurs repas. (Photo: La Presse Canadienne)

L’énergie solaire pourrait éviter à quelque trois milliards d’humains d’utiliser des combustibles nocifs pour l’environnement et dangereux pour leur santé pour faire cuire leurs aliments chaque jour, a-t-on expliqué mercredi lors de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP26), à Glasgow, en Écosse.

Les habitants de certaines des régions les plus défavorisées de la planète utilisent du bois, du charbon et même des excréments d’animaux pour préparer leurs repas. La combustion de ces substances produit toutefois des particules qui, en plus de contribuer à la pollution atmosphérique, peuvent causer des problèmes de santé graves quand elles sont respirées sur une longue période.

«Le message principal est qu’avec la cuisson solaire, on peut préparer les aliments aussi rapidement que si on utilisait un brûleur au gaz, mais c’est une cuisson propre et durable qui utilise seulement l’énergie du soleil», a résumé Alan Bigelow, le directeur scientifique de l’organisme sans but lucratif Solar Cookers International.

Solar Cookers International met à la disposition de ceux qui en ont besoin les plans de plus de 400 modèles de cuiseurs solaires, dont certains très simples qui peuvent être confectionnés avec des retailles de carton et de papier d’aluminium.

Tous les cuiseurs concentrent les rayons du soleil sur le plat dans lequel les aliments ont été placés, générant la chaleur nécessaire pour les faire cuire. Certains ressemblent par exemple à une antenne parabolique au centre de laquelle on aurait suspendu un chaudron.

Ces cuiseurs se distinguent d’autres appareils qui exploitent l’énergie du soleil par leur simplicité, ont fait valoir les représentants de Solar Cookers International, puisqu’ils ne nécessitent pas de panneaux solaires, de convertisseurs ou de batteries qui doivent être transportés et assemblés, et qui finissent par être envoyés aux rebuts.

«Le potentiel de la cuisson solaire, de la cuisson avec l’énergie thermique du soleil, est extraordinaire», surtout dans les pays où le soleil est puissant et abondant, a dit M. Bigelow.

Au Canada, des entreprises comme Solar Freedom International en Saskatchewan et Green Sun Rising, Sun BD Corporation et One Earth Designs en Ontario s’intéressent aussi à la cuisson solaire. En plus de la cuisson des aliments, la technique pourrait être utilisée pour distiller l’eau afin de la rendre potable ou encore pour composter les excréments humains.

 

Santé et économies

On estime que la mauvaise qualité de l’air intérieur cause la mort prématurée de quelque quatre millions de personnes chaque année. Avant leur décès, les victimes souffrent souvent de problèmes de santé qui nuisent à leur productivité et les empêchent de travailler pour subvenir aux besoins de leurs proches.

On calcule par ailleurs qu’une famille de réfugiés dépense chaque semaine 4 $US pour se procurer le combustible nécessaire à la préparation de ses aliments, une somme considérable dans ce contexte que la cuisson solaire pourrait lui permettre d’économiser et de consacrer à d’autres fins, comme l’éducation ou les soins de santé.

La cuisson solaire lutterait enfin contre la déforestation en évitant que des arbres soient abattus pour être brûlés et contribuerait à la sécurité des femmes qui n’ont plus à partir à la recherche de combustible.

Quelque quatre millions de cuiseurs solaires seraient actuellement utilisés à travers la planète. Leur utilisation empêcherait la production de près de six millions de tonnes métriques de CO2 chaque année, soit l’équivalent de retirer 1,25 million de voitures des routes.

Solar Cookers International dit compter sur des centaines de collaborateurs dans plus de 135 pays.

À la une

CN: une nouvelle PDG, Jean Charest au CA

Le Canadien National (CN) veut repartir à neuf sous la gouverne de Tracy Robinson.

Pizza Salvatoré à la conquête du Nouveau-Brunswick

25/01/2022 | Emmanuel Martinez

La chaine Pizza Salvatoré compte maintenant sur le Nouveau-Brunswick et l’Ontario pour s’étendre.

Bourse: Wall Street termine en baisse, le Dow Jones limite les pertes

Mis à jour le 25/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto évolue également dans le rouge.