La croissance économique du Québec sera en bas de 2% en 2020

Publié le 27/02/2019 à 16:51

La croissance économique du Québec sera en bas de 2% en 2020

Publié le 27/02/2019 à 16:51

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

La croissance économique du Québec devrait passer sous la barre des 2,0 % cette année, pour se fixer à 1,8 %, alors que le produit intérieur brut (PIB) canadien devrait augmenter de 1,9 %, a estimé mercredi le Conference Board du Canada.

Dans sa Note de conjoncture provinciale d’hiver, le Conference Board fait valoir que « le vieillissement de la population et, donc, les départs à la retraite plus nombreux laisseront beaucoup de postes vacants et pèseront sur la capacité (du Québec) de maintenir la croissance vigoureuse des deux dernières années ».

L’Ontario, de son côté, connaîtra une des plus fortes croissances de l’emploi du pays en 2019, calcule l’organisme. Mais cette croissance devrait tout de même ralentir un peu, pour passer de 2,4 % en 2018 à 2,1 % cette année.

Le Nouveau-Brunswick profitera par ailleurs de plus de stabilité dans le secteur des services et l’augmentation des exportations stimulera la croissance économique, estime le Conference Board. Malgré les pressions démographiques, la province devrait enregistrer une croissance économique de 1,4 % cette année et de 1,3 % l’an prochain, contre tout juste 0,2 % l’an dernier.

Le Conference Board prévoit d’ailleurs une croissance en hausse dans les quatre provinces de l’Atlantique, en particulier dans l’Île-du-Prince-Édouard, qui devrait mener la marche au pays avec une croissance de 3,2 % cette année. Le groupe de recherche attribue ces perspectives optimistes à la stabilité du secteur des services et à la hausse des exportations au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse, tandis que Terre-Neuve-et-Labrador devrait enregistrer une hausse de la production de pétrole.

À l’échelle nationale, le Conference Board prévoit une croissance de 1,9 pour cent cette année et de 2,1 % en 2020. Il prédit une croissance plus faible au Québec, en Ontario, en Alberta et au Manitoba, mais une croissance robuste en Saskatchewan et en Colombie-Britannique.

La croissance économique de l’Alberta retombera à 1,3 % cette année, prévoit le Conference Board, en grande partie à cause de la baisse de sa production de pétrole et des modestes investissements énergétiques. Malgré l’incertitude dans le secteur de l’énergie, l’emploi devrait augmenter de 1,1 % cette année dans la province, estime l’organisme.

Sur le même sujet

Ericsson sera le fournisseur d'équipement 5G de Bell Canada

Elle soutiendra également le déploiement par Bell du service internet résidentiel sans fil 5G amélioré.

Plus de 18-24 ans qu'il y a 20 ans aux études postsecondaires

Au Québec, la proportion des 18 à 24 ans qui fréquentaient le collège ou l’université en 2018-2019 s’élevait à 50 %.

À la une

Déclin de 13% des énergies vertes en 2020, selon l’AIÉ

04/06/2020 | François Normand

Le secteur ralentit globalement, mais il y a deux gros marchés qui continueront de croître en 2020 malgré la pandémie.

Legault s'inquiète de l'avenir d'Air Transat

L’incertitude au sujet de l’avenir du transport aérien Air Transat inquiète le premier ministre du Québec.

Sail ferme six magasins, 500 emplois touchés

Sail Plein Air ferme entre autres ses quatre établissements Sportium au Québec.