La commissaire à la santé plaide pour une refonte de la Santé publique au Québec

Publié le 19/01/2022 à 10:54

La commissaire à la santé plaide pour une refonte de la Santé publique au Québec

Publié le 19/01/2022 à 10:54

Par La Presse Canadienne

Le rapport intitulé «Le devoir de faire autrement» est dédicacé à la mémoire des 4836 personnes hébergées en milieu de vie qui ont été emportées par la première vague de la pandémie au Québec. (Photo: La Presse Canadienne)

Québec — Une refonte de la Santé publique au Québec est nécessaire, conclut la commissaire à la santé et au bien-être, Joanne Castonguay, dans son rapport final publié mercredi. 

Le gouvernement lui avait confié, en août 2020, le mandat d’évaluer la performance du système de santé durant la première vague de la pandémie de COVID-19, soit du 25 février au 11 juillet 2020. 

Son rapport intitulé «Le devoir de faire autrement» est dédicacé à la mémoire des 4836 personnes hébergées en milieu de vie qui ont été emportées par la première vague de la pandémie au Québec.

Le bilan du Québec à cet égard est le pire au pays. Pourquoi est-ce arrivé? En partie parce que le Québec est l’un des États qui dépensent le moins par habitant en santé publique, répond la commissaire.

Elle note que les rôles et responsabilités des acteurs de santé publique étaient méconnus et imprécis, pouvant même susciter la méfiance.

On a par ailleurs perçu un manque d’indépendance du directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, ainsi qu’un manque de transparence dans l’élaboration des directives.

De manière plus générale, les services aux aînés n’étaient pas reconnus comme prioritaires et personne n’a eu le leadership d’apporter une «lentille-aînés». La commissaire qualifie l’attitude envers les aînés de «paternaliste».

Mme Castonguay appelle entre autres à «renforcer le rôle stratégique de la santé publique» ; en d’autres mots, sortir la Santé publique «de la marge» pour la placer «au cœur» de la gouvernance ministérielle.

Les avis et les recommandations de la Santé publique doivent être «transparents», estime la commissaire, qui veut qu’un pouvoir explicite soit donné au directeur national d’informer le public de façon indépendante. 

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, avec l’espoir d’une Fed moins radicale

Mis à jour le 15/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS.À Toronto, la Bourse reste stable, malgré une baisse du secteur de l'énergie et des métaux de base.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

15/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.

Turquoise Hill chute à Toronto après son rejet de l'offre de Rio Tinto

Les actions de Turquoise Hill ont baissé de 3,49$ pour atteindre 30,05$ à la clôture à la Bourse de Toronto.