La Chambre des notaires s'invite chez Guy A. Lepage

Publié le 29/05/2012 à 14:02, mis à jour le 04/06/2012 à 10:41

La Chambre des notaires s'invite chez Guy A. Lepage

Publié le 29/05/2012 à 14:02, mis à jour le 04/06/2012 à 10:41

Une pub qui ressemble à de l’info, qui fait sourire et qui tient le téléspectateur en haleine, car elle ressemble trop à son émission préférée : tel est le tour de force réussi par l’agence Bleublancrouge pour le compte de la Chambre des notaires du Québec.

À l’automne 2010, l’humoriste Pierre Légaré a commenté, de son salon, certains des sujets abordés lors de l’émission Tout le monde en parle.

Diffusées sous forme de capsules publicitaires de 15, 30 ou 60 secondes, ces interventions de Pierre Légaré donnaient l’impression que l’humoriste réagissait en direct aux sujets et aux invités d’une des émissions les plus regardées du Québec.

Bleublancrouge avait accès aux contenus de Tout le monde en parle quelques jours avant sa diffusion, ce qui donnait du temps pour préparer les messages de son porte-parole. La direction de Radio-Canada devait ensuite réviser ces messages et donner son accord.

Ces capsules visaient à convaincre les téléspectateurs de l’utilité de contacter, un jour, un notaire. Elles visaient également à populariser la ligne d’info-juridique 1 800 Notaire et le site 1800notaire.ca, qui appartiennent tous deux à la Chambre des notaires.

«Grâce à son humour intelligent, Pierre Légaré a réussi à captiver l’attention des gens et à traiter de sujets aussi peu joyeux que les mandats d’inaptitude et les testaments. C’est un tour de force !», commente Francis Armstrong, associé principal chez Bleublancrouge et directeur du compte de la Chambre des notaires.

Selon l’agence, les résultats ont été concluants, puisque le nombre d’appels appels à la ligne 1 800 Notaire s’est accru de 300 %. Le nombre de visiteurs au site 1800notaire.ca a quant à lui été multiplié par quatre.

Et ce n’est certes pas tous les jours qu’un publicitaire peut participer d’aussi près aux contenus d’une émission qui «rassemble tous les Québécois le temps d’un dimanche soir», comme le dit Francis Armstrong.

Selon Francis Armstrong, l’expérience peut difficilement être reproduite. « Les capsules de Pierre Légaré étaient à l’opposé de la vente à pression, mais des conseils qui étaient presque de l’anti-pub. Et autant Radio-Canada que l’animateur Guy A. Lepage y ont trouvé leur compte grâce à la personnalité de l’humoriste», estime le dirigeant de Bleublancrouge.

 


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre

Sur le même sujet

Faire vivre la marque en dehors de l'arène

Mis à jour le 04/06/2012

Parce qu’une carrière d’athlète sportif, aussi célèbre soit-il, n’est pas ...

Home Depot découvre son public

Mis à jour le 04/06/2012

Longtemps négligée par le public québécois, la chaîne de quincaillerie ...

OPINION Les médias sociaux changent la donne
29/05/2012
Le Strat se renouvelle
Mis à jour le 04/06/2012

À la une

Bombardier: «c'est la fin d'une époque et c’est extrêmement malheureux»

Tandis que les marchés accueillent favorablement la vente à Mitsubishi, les employés cachent mal leur déception.

Bombardier vend son programme d'avions régionaux à Mitsubishi

Mis à jour à 14:36 | Julien Arsenault, PC

Ce serait la dernière étape de la transformation de Bombardier dans le secteur aéronautique selon Alain Bellemare.

La Fed réfléchit à une éventuelle baisse des taux d'intérêt

13:24 | AFP

Depuis mai dernier, « le tableau a changé », explique le président de la Banque centrale.