L'Iran maintient ses menaces sur le détroit d'Ormuz

Publié le 28/12/2011 à 11:08, mis à jour le 28/12/2011 à 16:58

L'Iran maintient ses menaces sur le détroit d'Ormuz

Publié le 28/12/2011 à 11:08, mis à jour le 28/12/2011 à 16:58

Par La Presse Canadienne

Photo: Bloomberg

Le chef de la marine iranienne a déclaré mercredi que son pays pourrait facilement fermer le détroit d'Ormuz à l'entrée du golfe Persique, par où transite le sixième de la production mondiale de pétrole.

Il s'agit du deuxième avertissement du genre en deux jours.

Mardi, le vice-président Mohamed Reza Rahimi avait déjà menacé de fermer le détroit et de suspendre les exportations de pétrole dans la région si les pays occidentaux imposaient des sanctions aux envois d'or noir iranien.

Mercredi, l'amiral Habibollah Sayyari a affirmé à la télévision d'État que la fermeture du détroit d'Ormuz serait très facile pour les forces iraniennes.

Les pays occidentaux envisagent de limiter les exportations iraniennes de pétrole pour forcer Téhéran à suspendre son programme nucléaire.

Les menaces iraniennes ont fait bondir le prix du baril de pétrole brut mardi, mais il reculait légèrement de 19 cents mercredi matin pour valoir 101,15 $ US, à New York, pour livraison en février.

L'Iran est le deuxième plus important producteur de pétrole de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et le quatrième au monde. Environ 80 pour cent des revenus étrangers du gouvernement iranien proviennent des exportations de pétrole.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Y a-t-il un avenir pour la production d'aluminium au Québec?

ANALYSE. L’industrie vit une crise qui nécessite une révolution économique, mais surtout technologique.

La région de l'aluminium, mais pas seulement

Édition du 14 Septembre 2019 | Pierre Théroux

FOCUS SAGUENAY–­LAC-SAINT-JEAN. Impossible de la manquer. En arrivant à la ville de Saguenay, ...

La Bourse est figée en attendant un signal

Il y a 34 minutes | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Il faudra plus que la résolution des conflits pour redonner un réel nouvel élan à la Bourse, selon ce stratège.