L'inflation a monté de 0,5%, en septembre

Publié le 21/10/2020 à 10:04

L'inflation a monté de 0,5%, en septembre

Publié le 21/10/2020 à 10:04

Par AFP

(Photo: 123RF)

Les prix à la consommation au Canada ont grimpé en septembre, après deux mois de stabilité, avec une inflation de 0,5 % sur un an, a annoncé mercredi Statistique Canada.

Cette hausse s’explique principalement par une progression des prix dans le secteur des transports, des loisirs, de la formation, de la lecture et du logement.

Les prix des véhicules automobiles ont augmenté en raison d’un accroissement de la demande par rapport à celle observée au début de la pandémie, « ce qui a contribué à la hausse des prix », selon l’institut national de la statistique.

Les prix des logements neufs et des aliments étaient également plus élevés qu’il y a un an.

À l’inverse, les prix de l’essence ont eux chuté de 10,7 % en septembre par rapport à la même période l’an dernier, après avoir reculé de 11,1 % en août.

Ceux du transport aérien ont reculé (-3,2 %) mais de façon moindre comparée à la baisse enregistrée en août par rapport à la même période l’an dernier (-16 %).

En outre, les prix des vêtements et des chaussures ont reculé, en raison notamment des cours à distance qui ont pu avoir une incidence sur la demande pour la rentrée scolaire.

Avec une inflation toujours « proche de zéro », la Banque du Canada devrait maintenir son taux directeur à son niveau actuel (0,25 %) la semaine prochaine, a indiqué Royce Mendes, analyste de la Banque CIBC.

À la une

Trois stratégies pour rendre son commerce plus attrayant

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Voici trois commerces qui ont élaborer de nouvelles stratégies pour se démarquer.

La main-d'oeuvre reste un défi pour les détaillants

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Plus d'un poste vacant sur dix au Québec se trouve dans le secteur du commerce de détail.

Des clients avides de rabais

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Les détaillants doivent s'ajuster aux nouvelles attentes des consommateurs.