L'inflation a grimpé de 3,4% en avril

Publié le 19/05/2021 à 08:51, mis à jour le 19/05/2021 à 09:15

L'inflation a grimpé de 3,4% en avril

Publié le 19/05/2021 à 08:51, mis à jour le 19/05/2021 à 09:15

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

L’Indice des prix à la consommation (IPC) a progressé de 3,4 % d’une année à l’autre au Canada en avril, en hausse par rapport à l’augmentation de 2,2 % enregistrée en mars. La hausse a aussi été de 3,4 % au Québec.

Statistique Canada explique qu’une part importante de l’augmentation au pays est attribuable à la baisse marquée des prix observée en avril 2020 en début de pandémie de COVID-19, puisque l’IPC mensuel a avancé de 0,5 % le mois dernier.

De février à avril 2020, Statistique Canada a signalé la décélération la plus marquée sur deux mois de la croissance d’une année à l’autre de l’IPC depuis 1992.

L’agence fédérale précise que sur une base mensuelle désaisonnalisée, l’IPC a augmenté de 0,6 % le mois dernier.

Sous l’effet de la troisième vague de la pandémie de COVID-19, la croissance d’une année à l’autre des prix à la consommation du mois dernier, de 3,4 %, a augmenté à son rythme le plus rapide depuis mai 2011.

Les prix de l’essence ont augmenté de 62,5 % d’une année à l’autre en avril, leur plus forte hausse d’une année à l’autre jamais enregistrée. Pendant la même période, les prix du logement ont progressé de 3,2 % et ceux des vêtements et des chaussures de 1,8 %.

En revanche, les prix des aliments ont augmenté à un rythme moins rapide en avril qu’en mars.

L’Indice des prix à la consommation a augmenté de 5,3 % d’une année à l’autre à l’Île-du-Prince-Édouard et de 4,2 % au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse.

 

À la une

Le secret d'un démarrage réussi

Il y a 8 minutes | Dominic Gagnon

BLOGUE INVITÉ. Pas besoin d'une grande idée pour se lancer en affaires, mais plutôt d'une bonne solution.

Le Canada se dirigerait vers une «courte» récession «modérée» en 2023, selon RBC

Il y a 37 minutes | La Presse Canadienne

Dans un nouveau rapport, la Banque Royale dit s'attendre à ce que les prix des maisons chutent de 10%.

Il faut diversifier l’approvisionnement en panneaux solaires, dit l'AIE

Il y a 19 minutes | La Presse Canadienne

L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre ce marché contrôlé à 80% par la Chine.