L'excédent commercial du Canada a reculé en juillet

Publié le 02/09/2021 à 14:03

L'excédent commercial du Canada a reculé en juillet

Publié le 02/09/2021 à 14:03

Par La Presse Canadienne

Exprimées en volume, les importations totales ont augmenté de 1,9% en juillet (Photo: 123RF)

Ottawa — L’excédent commercial de marchandises du Canada a reculé à 778 millions $ en juillet, la valeur des importations ayant augmenté davantage que celle des exportations, a indiqué jeudi Statistique Canada.

Ce résultat se comparait à un excédent commercial révisé de 2,6 milliards $ pour le mois de juin, alors que la lecture initiale de l’agence fédérale avait évoqué un excédent de 3,2 milliards $.

L’économiste Omar Abdelrahman, de la Banque TD, a indiqué que les données étaient les dernières d’une liste de récentes surprises économiques négatives qui suggèrent que l’économie canadienne a connu une période de faiblesse au début du troisième trimestre.

« Mais malgré les implications globalement négatives du rapport, tous les détails n’étaient pas sombres », a écrit Omar Abdelrahman dans un rapport.

« Par exemple, la forte augmentation des importations indique une amélioration de la demande intérieure au cours du mois. Plusieurs industries ont également affiché une solide croissance des exportations. »

Statistique Canada a rapporté plus tôt cette semaine que l’économie s’était contractée au taux annualisé de 1,1% au deuxième trimestre, et son estimation préliminaire pour juillet tablait sur un recul de 0,4% pour le mois.

L’excédent commercial de juillet est survenu alors que la valeur des importations totales a augmenté de 4,2% pour atteindre un niveau record de 53,0 milliards $.

Statistique Canada a précisé que les importations de véhicules automobiles et leurs pièces avaient grimpé de 21,1% et représentaient plus des deux tiers de l’augmentation globale au cours du mois de juillet, qui est normalement marqué par des fermetures temporaires d’usines d’assemblage automobile en Amérique du Nord pour les vacances d’été.

Les importations de matériel et de pièces électroniques et électriques ont également augmenté de 8,5% en juillet grâce aux importations d’appareils de communication et appareils d’audio et de vidéo.

Pendant ce temps, les exportations totales ont augmenté de 0,6% en juillet pour atteindre 53,7 milliards $, un autre record. Les gains dans un certain nombre de secteurs différents ont été partiellement contrebalancés par une forte baisse des exportations de bois d’oeuvre.

Les exportations de véhicules automobiles et de pièces ont augmenté de 6,4%, tandis que celles des produits énergétiques ont augmenté de 1,9%.

En excluant les exportations de bois d’oeuvre et d’autres produits de scierie, les exportations totales ont augmenté de 2,0%.

Exprimées en volume, les importations totales ont augmenté de 1,9% en juillet, tandis que les exportations ont diminué de 0,3%.

Entre-temps, le déficit du commerce international de services du pays s’est creusé à 301 millions $ en juillet, alors qu’il était de 60 millions $ en juin, les importations ayant augmenté de 3,7% et les exportations, de 1,2%.

L’excédent commercial du Canada avec le monde pour les biens et services combinés a reculé à 477 millions $ en juillet, comparativement à 2,5 milliards $ en juin.

Sur le même sujet

Balance commerciale du Canada: vers une première depuis 2008?

09/04/2021 | lesaffaires.com

La balance commerciale du Canada a affiché des surplus en janvier et en février.

Le déficit commercial américain recule en juin

05/08/2020 | AFP

Le déficit commercial américain s'est réduit de 7,5% en juin, grâce à une hausse des exportations.

À la une

Les nouvelles du marché

Il y a 53 minutes | Refinitiv

Des Rohingyas poursuivent Facebook, traitement de GSK-Vir, Intel, les pétrolières et American Airlines.

Main-d'oeuvre: les 60-74 ans ne seront pas une panacée pour le secteur manufacturier

01/12/2021 | François Normand

SECTEUR MANUFACTURIER. Il faut par exemple avoir de bonnes capacités physiques pour travailler dans une aluminerie.

Partager des employés, une stratégie à double tranchant

01/12/2021 | François Normand

SECTEUR MANUFACTURIER. Cette stratégie a des avantages évidents, elle comporte en revanche certains risques.