L'ex-ministre libéral fédéral montréalais Donald Johnston est décédé, à 85 ans

Publié le 07/02/2022 à 14:32

L'ex-ministre libéral fédéral montréalais Donald Johnston est décédé, à 85 ans

Publié le 07/02/2022 à 14:32

Par La Presse Canadienne

Il a été pendant 10 ans député fédéral de Westmount, puis de Saint-Henri-Westmount, de 1978 à 1988. (Photo: La Presse Canadienne)

Donald Johnston, qui a été ministre dans le gouvernement libéral de Pierre Elliott Trudeau au début des années 1980, est décédé, a indiqué lundi le premier ministre Justin Trudeau.

On ne connaissait pas lundi les circonstances de son décès. Il avait 85 ans.

Donald Johnston avait été le premier Canadien à devenir secrétaire général de l’OCDE, en 1996.

Né à Ottawa en juin 1936, il avait étudié le droit civil à l’Université McGill, à Montréal, où il s’était installé. Il avait ensuite été pendant 10 ans député fédéral de Westmount, puis de Saint-Henri_Westmount, de 1978 à 1988.

Dans le dernier gouvernement de Trudeau père, de 1980 à 1984, il a tour à tour été président du Conseil du Trésor, ministre d’État chargé des Sciences et de la Technologie et ministre d’État du Développement économique et régional.

Lors du retrait de Trudeau de la vie politique, en 1984, Donald Johnston se porte candidat à la chefferie du parti ; il arrive troisième, derrière John Turner et Jean Chrétien. Dans l’éphémère gouvernement Turner, il sera ministre de la Justice, pendant deux mois et demi.

Ensuite dans l’opposition, le député Johnston, contrairement à John Turner, s’oppose à l’Accord du lac Meech de Brian Mulroney, mais appuie l’Accord de libre-échange nord-américain des conservateurs. En porte-à-faux avec son chef, il quitte le caucus libéral en 1988 et siège comme indépendant. Après son départ de la vie politique, cette année-là, il retourne à la pratique du droit, il avait cofondé à Montréal en 1972 le cabinet Johnston Heenan Blaikie.

Puis, au départ de JohnTurner en 1990, Donald Johnston devient président du Parti libéral du Canada, jusqu’en 1994. C’est sous sa gouverne que Jean Chrétien redonne le pouvoir aux libéraux, en 1993.

En 1996, le premier ministre Chrétien lui propose de briguer le poste de secrétaire général de l’Organisation de coopération et de développement économiques ; Donald Johnston dirigera l’OCDE pendant deux mandats de cinq ans.

Dans un communiqué, le premier ministre Justin Trudeau rappelle aussi que cet «avocat de formation et politicien par vocation était également un auteur dont plusieurs articles et livres ont été publiés, notamment des mémoires qui ont connu un grand succès en librairie».

«Sous sa direction, l’OCDE a mis en œuvre des recommandations liées à la bonne gouvernance et à l’élargissement du dialogue sur des questions d’intérêt mondial comme la démocratie et le développement économique», ajoute aussi Justin Trudeau.

Sur Twitter, Justin Trudeau se fait plus personnel. «Lui et mon père étaient de proches collègues et de bons amis, j’ai entendu de nombreuses anecdotes et j’ai de bons souvenirs. Une chose ressort toujours: Donald était un homme de principes.»

 

À la une

Guerre en Ukraine: vers un scénario à la coréenne?

ANALYSE. Plusieurs scénarios sont possibles en Ukraine, mais le plus plausible est une division durable du pays en deux.

Faire partie de la même équipe que Cole Caufield avec Lipsweater

01/07/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise propose aux mordus du hockey de faire partie du même club que Cole Caufield.

Bourse: Wall Street termine en hausse, coup de rein avant le week-end férié

Mis à jour le 01/07/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto est fermée pour la Fête du Canada.