Kotmo, des objets promo qui ne finiront pas à la poubelle

Publié le 25/09/2015 à 17:14

Kotmo, des objets promo qui ne finiront pas à la poubelle

Publié le 25/09/2015 à 17:14

slide-image

Stan

Support à téléphone permettant une utilisation plus ergonomique de l’appareil et un visionnement vidéo en version mains libres. L’objet peut servir également à enrouler les écouteurs ou le câble de chargement. Sa petite taille permet de le garder à portée de main.

Stan
slide-image

Calendrier Borealis

En plus d’indiquer les jours qui passent, ce calendrier donne les dates de la nouvelle lune, de la pleine lune, du solstice, de l’équinoxe, de l’éclipse lunaire, l’éclipse solaire et des nuits des perséides.

Calendrier Borealis
slide-image

Le Décisionneur

Un exemple de personnalisation commandé par Kijiji et distribué lors d'un événement promotionnel. Le Décisionneur, un objet ludique, suggérant des réponses aux questionnements de son utilisateur.

Le Décisionneur
Par Annick Desormeaux

PENSEZ DESIGN - Depuis 2014, Kotmo offre aux entreprises québécoises la possibilité de personnaliser des objets promotionnels conçus et fabriqués localement.

L'entreprise montréalaise fondée par Céline Juppeau fait appel à plusieurs designers d'objet québécois. Leur mandat : concevoir des objets originaux de qualité, pouvant être produits en grande quantité, et dont le prix devra se situer entre 3$ à 25$ l’unité. Ils seront distribués exclusivement par Kotmo. Cette démarche permet aux entreprises d'ici de repenser leur approche de l'objet promotionnel de façon originale et responsable, tout en permettant le rayonnement des créateurs du Québec.

Designers ayant participé à la gamme actuelle :

Atelier gris, Atelier non-useless, Aubry/Lévesque, Jules mon poisson-bulle, Panoplie, Tat Chao

À la une

Projet de loi 61: accélérer des projets d'infrastructures

Il y a 3 minutes | La Presse Canadienne

Des projets pourraient bénéficier de « mesures d’accélération », telles que des « procédures d’expropriation allégées».

L'indemnité de départ de l'ex-patron de Bombardier mal reçue par une firme

Il y a 8 minutes | La Presse Canadienne

Glass Lewis « remet en question » les « indemnités substantielles » octroyées à Alain Bellemare.

La Banque du Canada maintient son taux directeur à 0,25%

11:22 | AFP

« L’économie canadienne semble avoir évité le scénario le plus pessimiste ».