InBev devra vendre Labatt avant d'acheter Anheuser-Busch

Publié le 14/11/2008 à 00:00

InBev devra vendre Labatt avant d'acheter Anheuser-Busch

Publié le 14/11/2008 à 00:00

Par Denis Lalonde
Dans son jugement, le DoJ estime que la transaction évaluée à 52 milliards de dollars américains risque d’entraîner une hausse des prix de la bière dans les villes de Buffalo, de Rochester et de Syracuse, dans l’État de New York.

Selon la plainte de l’organisme de réglementation, la Budweiser et la Bud Light d’Anheuser-Busch, de même que la Labatt Blue et la Blue Light d’InBev sont les marques de commerce les plus populaires dans ces trois régions. La transaction dans sa forme actuelle aurait donc éliminé la concurrence et entraîné une hausse des prix, affirme le DoJ.

Le règlement proposé obligerait InBev à vendre Labatt USA et à octroyer à l’acquéreur une licence pour brasser et vendre ses produits à travers l’ensemble des États-Unis.

La division Labatt Canada n’est pas inscrite dans la plainte du DoJ.

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

COVID-19: préparer le rebond

BLOGUE INVITÉ. Le revers, aussi brutal soit-il, peut vous permettre de rebondir et de revenir plus fort.

Quel est l'impact réel de la COVID-19 sur la consommation?

CHRONIQUE. La toute première étude à ce sujet vient d'être dévoilée, et elle fait froid dans le dos...

À surveiller: Couche-Tard, Dollarama et Lightspeed

Il y a 52 minutes | Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Dollarama et Lightspeed?