InBev devra vendre Labatt avant d'acheter Anheuser-Busch

Publié le 14/11/2008 à 00:00

InBev devra vendre Labatt avant d'acheter Anheuser-Busch

Publié le 14/11/2008 à 00:00

Par Denis Lalonde
Dans son jugement, le DoJ estime que la transaction évaluée à 52 milliards de dollars américains risque d’entraîner une hausse des prix de la bière dans les villes de Buffalo, de Rochester et de Syracuse, dans l’État de New York.

Selon la plainte de l’organisme de réglementation, la Budweiser et la Bud Light d’Anheuser-Busch, de même que la Labatt Blue et la Blue Light d’InBev sont les marques de commerce les plus populaires dans ces trois régions. La transaction dans sa forme actuelle aurait donc éliminé la concurrence et entraîné une hausse des prix, affirme le DoJ.

Le règlement proposé obligerait InBev à vendre Labatt USA et à octroyer à l’acquéreur une licence pour brasser et vendre ses produits à travers l’ensemble des États-Unis.

La division Labatt Canada n’est pas inscrite dans la plainte du DoJ.

image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

À la une

Agriculture urbaine: des melons d'Oka à l'ancien hippodrome

BLOGUE. Urbanisme transitoire: cet été, il poussera des melons d'Oka sur le terrain vacant de l'Hippodrome Blue Bonnets.

À surveiller: Dorel, Stantec et Bank of America

Que faire avec les titres de Dorel, Stantec et Bank of America?

Bourse: le temps de miser sur les banques américaines?

14/06/2019 | Denis Lalonde

BALADO GESTIONNAIRES EN ACTION. Les banques américaines se négocient à des ratios très intéressants, dit François Rochon