Immobilier: les terres agricoles ont la cote

Publié le 14/06/2010 à 11:59

Immobilier: les terres agricoles ont la cote

Publié le 14/06/2010 à 11:59

Par Mathieu Lavallée

Photo : Bloomberg

La valeur des terres agricoles du Québec a augmenté de 5,9 % au Québec l’an dernier selon une étude menée pour le compte de la Financière agricole du Québec.

Les terres agricoles, qui comprennent les terres en culture, les pâturages, les vergers, les érablières et les boisés, en excluant les bâtiments érigés sur ces propriétés, valent en moyenne 5 687 $ par hectare selon les transactions réalisées l’an dernier. En 2008, un hectare de terre agricole se vendait 5 372 $.

Les terres en cultures, qui représentent les terres cultivables sans bâtiment, ont profité de la plus forte augmentation de valeur l’an dernier, soit 12,3 %. Un hectare de terre cultivable se vendait l’an dernier 7 488 $. Depuis dix ans, la valeur des terres en culture s’est accru de presque 50 % dans la province.

C’est en Montérégie et dans Lanaudière qu’on retrouve les terres se négociant aux prix les plus élevés, deux régions où on cultive beaucoup de maïs et de soja, des denrées dont le fort prix ces dernières années a pu contribuer à rehausser la valeur de ces terres.

Les terres propices à la culture maraîchère ont aussi beaucoup contribué à la hausse du prix moyen des terres agricoles, souligne Ernest Desrosiers, vice-président au financement de la Financière agricole du Québec.

« Lorsque l’on compare les terres qui ont une utilisation comparable, celles du Québec ont une valeur comparable à celles des autres provinces ou des Etats-Unis », a-t-il ajouté lors d’une conversation téléphonique.

La baisse des taux d’intérêts observée ces dernières années a aussi facilité l’acquisition d’un nombre plus élevé de propriétés, ce qui a contribué à en faire augmenter la valeur, a expliqué M. Desrosiers.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

Des tomates au cannabis: feu (complètement) vert à Mirabel!

Édition du 06 Avril 2019 | Les Affaires

AGRI-AGRO. La dernière serre de 190 000 pieds carrés de Vert Mirabel a obtenu sa licence.

La lutte contre le gaspillage alimentaire continue

Édition du 06 Avril 2019 | Jean-François Venne

Au Canada, 35,5 millions de tonnes d'aliments prennent le chemin de la poubelle chaque année.

OPINION Les marchés de proximité : une occasion à saisir
Édition du 06 Avril 2019 | Jean-François Venne
«Blockchain», l'avenir de la traçabilité alimentaire?
Édition du 06 Avril 2019 | Jean-François Venne
Nouveau Guide alimentaire: quels impacts pour les producteurs?
Édition du 06 Avril 2019 | Jean-François Venne

À la une

Expérience client: j'aimerais ces chaussures dans la pointure 9

BLOGUE INVITÉ. L’autre samedi, je voulais me procurer des espadrilles. Facile, pensez-vous? Je le pensais aussi...

Agriculture urbaine: des melons d'Oka à l'ancien hippodrome

BLOGUE. Urbanisme transitoire: cet été, il poussera des melons d'Oka sur le terrain vacant de l'Hippodrome Blue Bonnets.

À surveiller: Dorel, Stantec et Bank of America

Que faire avec les titres de Dorel, Stantec et Bank of America?