Il faudrait 30 ans pour fermer la centrale Fukushima

Publié le 31/10/2011 à 07:19

Il faudrait 30 ans pour fermer la centrale Fukushima

Publié le 31/10/2011 à 07:19

Par La Presse Canadienne

Un comité d'experts mandaté par le gouvernement du Japon estime qu'il faudra au moins 30 ans pour fermer de façon sécuritaire la centrale nucléaire de Fukushima Dai-chi.

La centrale, site du pire accident nucléaire depuis celui de Tchernobyl, en 1986, a été lourdement endommagée par un tremblement de terre et un tsunami, le 11 mars. Elle a été touchée par des pannes d'électricité, des fusions du coeur du réacteur et des explosions qui ont libéré du matériel radioactif et forcé des dizaines de milliers de résidants à fuir la région.

Les autorités soutiennent que la situation s'est stabilisée à la centrale.

Cependant, des experts nommés par la Commission de l'énergie atomique du Japon croient qu'il faudra au moins 30 ans pour déclasser les installations. Ces experts y sont allés de cette estimation dans une version préliminaire d'un rapport qui doit être complété d'ici la fin de l'année. Ce document a été affiché sur le site internet de la Commission au cours du week-end.

Le séisme, d'une magnitude de 9,0 sur l'échelle de Richter, a été le plus puissant à frapper le Japon dans toute l'histoire du pays, et fait plus de 21 000 morts et disparus. Le tsunami qui a suivi a complètement enveloppé le nord-est du pays et rasé des villes entières.

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.