Un Québécois fait économiser 100.000$ à son arrondissement

Publié le 12/08/2015 à 12:57

Un Québécois fait économiser 100.000$ à son arrondissement

Publié le 12/08/2015 à 12:57

PAR VÉRONIQUE LEDUC - Le projet de parc à chiens sur la rue des Bruants à L’Île-Bizard estimé au départ à 121 000$ coûtera finalement autour de 25 000$ à l’arrondissement de L’Île-Bizard-Sainte-Geneviève, grâce à la vigilance d’un citoyen.


Le résident Philippe Therrien a communiqué à maintes reprises avec le maire Normand Marinacci avant de le rencontrer finalement pour lui mentionner que le parc canin pourrait coûter beaucoup moins cher s’il est réalisé en grande partie à l’interne.


M. Therrien a fait faire des soumissions pour le coût et l’installation d’une clôture ainsi que pour la livraison de roches avant d’arriver à un montant de près de 25 000$.


«Je suis tanné de voir gaspiller inutilement l’argent de mes taxes et je souhaitais que ma vigilance puisse faire profiter tous les citoyens», exprime Philippe Therrien.


Le résident de L’Île-Bizard dit avoir été «emmerdant» avec l’envoi de plusieurs courriels sur le même sujet, mais son acharnement a porté fruit. Après avoir révisé le dossier, le maire a décidé que seule l’installation de la clôture sera faite par des ressources externes. Le reste sera effectué par les cols bleus. Ce contrat n’avait pas encore fait l’objet d’un appel d’offres.


«La culture à L’Île-Bizard au cours des dernières années était de tout donner à contrat, indique M. Marinacci. Après révision, on s’est rendu compte qu’on pouvait sauver de l’argent en faisant travailler nos employés au lieu d’engager des gens de l’externe.»


Le parc à chiens comprendra deux bancs avec dossier, une table à pique-nique, une fontaine d’eau, une poubelle, une clôture en plus d’une surface plane pour permettre aux chiens d’y courir librement. Ce premier parc canin sur le territoire devrait voir le jour cet été sur la rue des Bruants.


Ce projet répond à une demande citoyenne exprimée à l’automne 2013 par une centaine de résidents qui ont signé une pétition réclamant l’aménagement d’un tel enclos près de chez eux afin de faire courir leur animal en toute liberté et en toute légalité.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

Vendez en mai et partez, version 2019

Édition du 11 Mai 2019 | Stéphane Rolland

Après l'envolée boursière des quatre premiers mois de l'année, l'adage populaire «vendez en mai et partez» a une ...

Visa, Mastercard, PayPal l'emportent sur les GAFA

Édition du 04 Mai 2019 | Dominique Beauchamp

Depuis trois ans, le panier des trois sociétés de paiement Visa, Mastercard et PayPal a mieux performé, en affichant ...

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.