Hausse des émissions de GES au Canada en 2019

Publié le 12/04/2021 à 13:32

Hausse des émissions de GES au Canada en 2019

Publié le 12/04/2021 à 13:32

Par La Presse Canadienne

(Photo: Getty Images)

Un nouveau rapport montre que les émissions de gaz à effet de serre au Canada ont légèrement augmenté en 2019, l’année où Ottawa a fixé un « prix sur le carbone ».

L’inventaire national des gaz à effet de serre (GES) est présenté chaque année en avril à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Le rapport de cette année indique qu’en 2019, les émissions du pays étaient de 730 millions de tonnes de gaz carbonique (CO2) et ses équivalents.

À (re)lire: Créer de la valeur grâce à la responsabilité sociale et environnementale

Une fois dans l’atmosphère, le CO2 et d’autres gaz à effet de serre emprisonnent la chaleur, ce qui provoque le changement climatique. Or, le rapport de 2019 indique que le Canada a émis environ un million de tonnes de plus de ces gaz que l’année précédente.

Les dernières données démontrent que ces niveaux d’émissions sont plus proches de ce qu’ils étaient en 2005 que là où le gouvernement a promis qu’ils seront d’ici 2030. D’ici cette année, le Canada a pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre à 511 millions de tonnes.

Le ministre fédéral de l’Environnement et du Changement climatique, Jonathan Wilkinson, estime que ce plus récent rapport montre que le pays est sur la bonne voie pour atteindre cet objectif. 

Il croit que sans les politiques sur les changements climatiques introduites par son gouvernement en 2016, la modélisation démontre que les émissions de 2019 auraient été supérieures de 34 millions de tonnes.

« Ce que ça nous dit, c’est que nous sommes en fait sur la bonne voie pour dépasser l’objectif actuel, a estimé M. Wilkinson. Bien sûr, nous devons faire plus pour aller de l’avant. » Selon le ministre, les données de 2020 devraient montrer que les émissions au Canada commencent à baisser, tout en reconnaissant qu’une partie de cette baisse sera sans aucun doute attribuable à la pandémie de COVID-19, qui a ralenti l’activité économique et les transports.

 

À la une

Inscrivez-vous au Défi Start-Up!

30/04/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires est à la recherche de la start-up qui va révolutionner le futur. Ça pourrait être la vôtre!

Défi Start-up: les éléments d'un bon «elevator pitch»

06/05/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Comment faire bonne impression auprès d'investisseurs potentiels en moins de 2 minutes? Anne Marcotte explique.

Voici le jury de la 6e édition du Défi Start-up Les Affaires

06/05/2021 | lesaffaires.com

DÉFI START-UP. Serge Beauchemin, Anne Marcotte, Éric Labelle et Marine Thomas sont les membres du jury cette année.