G20: le FMI proposerait une "taxe Robin des Bois"

Publié le 21/04/2010 à 07:34

G20: le FMI proposerait une "taxe Robin des Bois"

Publié le 21/04/2010 à 07:34

Par La Presse Canadienne

Le ministre des Finances, Jim Flaherty, s'oppose à une "taxe Robin des Bois". Photo: Bloomberg

Le Fonds monétaire international (FMI) recommanderait à tous les pays du G20 d'imposer une taxe aux institutions financières, une mesure qui le placerait en désaccord avec le Canada, qui s'oppose fermement à une telle initiative.

Dans un rapport coulé à la BBC et affiché mardi sur le site internet du diffuseur britannique, le FMI soutient que les gouvernements du G20 devraient taxer les banques et les autres institutions financières pour qu'elles assument les coûts liés aux plans de sauvetage dont elles ont bénéficié. Les gouvernements du G20 seraient responsables d'amasser et de gérer les fonds.

Cette taxe dite "Robin des Bois" serait minime, mais les institutions les plus instables seraient imposées davantage.

Le rapport ajoute que si les Etats sentent le besoin d'amasser plus d'argent auprès des joueurs du secteur financier, ils devraient taxer les profits des institutions et la rémunération des dirigeants.

Le G20 a demandé au FMI d'examiner divers scénarios pour stabiliser le secteur financier et pour en faire assumer les coûts par les banques. Le FMI présentera officiellement ses conclusions vendredi, lorsque les ministres des Finances des pays du G20 se réuniront à Washington pour se préparer pour le sommet du mois de juin, à Toronto.

Le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, et le premier ministre Stephen Harper se sont à maintes reprises prononcés contre l'imposition de toute taxe ou de tout prélèvement aux banques.

Mardi, ils ont réitéré que les banques canadiennes avaient tenu bon durant la crise financière mondiale parce qu'elles avaient agi de manière prudente. Selon eux, les banques canadiennes ne devraient donc pas être pénalisées pour leur bon comportement.

Le gouvernement fédéral croit également que la constitution d'un fonds pour le sauvetage éventuel de banques encouragerait les institutions à prendre des risques, faisant valoir que leur survie ne serait en fin de compte pas en jeu.

Mardi, le ministre Flaherty a affirmé que pas un seul dollar de l'argent des contribuables avait été injecté dans le système financier au cours de la crise.

À la une

Bourse: Wall Street boosté par Facebook

Mis à jour à 18:56 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a limité ses pertes grâce au secteur des technos.

Alphabet déçoit avec des revenus et un bénéfice net inférieurs aux attentes

16:34 | AFP

Son titre perdait plus de 4% lors des échanges électroniques après la clôture de la Bourse.

Amazon dépasse les attentes avec plus de 149G$ de chiffre d’affaires au 4T

16:29 | AFP

À Wall Street, son titre perdait plus de 4% lors des échanges électroniques après la clôture de la Bourse.