Fardeau administratif : Québec accélère la règle du «un pour un»

Publié le 21/02/2022 à 10:33

Fardeau administratif : Québec accélère la règle du «un pour un»

Publié le 21/02/2022 à 10:33

Par La Presse Canadienne

La ministre déléguée à l’Économie, Lucie Lecours. (Photo: La Presse Canadienne)

Québec veut que le principe du «un pour un» en matière d’allègement administratif s’effectue plus rapidement. Les ministères devront retirer immédiatement une formalité administrative dès qu’ils en adoptent une nouvelle.

Le délai de 12 mois dont disposait l’administration publique pour retirer une formalité administrative est ainsi aboli, a annoncé le gouvernement lundi. «Ça va faire en sorte que le principe du "un pour un" va être beaucoup plus efficace et immédiat», affirme la ministre déléguée à l’Économie, Lucie Lecours, en entrevue. 

Le principe du «un pour un», qui avait été adopté pour le gouvernement Couillard en 2017 et maintenu, par la suite, par le gouvernement Legault, avait besoin d’un suivi plus serré, croit Lucie Lecours. «Le suivi était plus difficile à faire, explique-t-elle. Alors, ce qu’on fait avec l’abolition du délai, on impose une plus grande imputabilité aux ministères et organismes.»

L’accélération de l’allègement administratif n’aura pas d’impact sur la protection du public, assure la ministre. Les règlements et formalités qui seront abolis sont «caducs» et n’ont plus leur raison d’être, selon elle. 

Elle donne en exemple la Loi sur les matériaux de rembourrage, abolie par la Loi 103 adoptée en décembre. «Elle était caduque en ce sens qu’au fédéral, on était déjà très protégé. C’est super important que le consommateur soit protégé, mais il y a une analyse qui doit se faire sur des règlements et des lois [pour vérifier si elles ont toujours leur utilité à mesure que de nouvelles lois et règlements sont adoptés].»

Sur le même sujet

Automobile: choisir une assurance basée sur l'utilisation

De plus en plus d'assureurs propose cette option pour aider les conducteurs à réduire leurs dépenses.

Deux mois de pertes d'emplois signalent un changement dans l'économie canadienne

Le marché du travail canadien demeure exceptionnellement tendu, avec plus d’un million de postes vacants.

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

13/08/2022 | François Normand

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.