En avons-nous pour notre argent ?


Édition du 30 Avril 2016

Depuis cinq ans, le gouvernement du Québec et des organisations financées par des fonds publics ont investi et dépensé au moins 647 millions de dollars pour attirer ou retenir des entreprises étrangères. Ces interventions rapportent-elles plus au trésor public qu'elles ne lui en coûtent ? Impossible de le savoir avec précision, car personne ne compile cette information, révèle une enquête de Les Affaires.

Prise de participation, subventions, crédit d'impôt, dépenses de représentations, etc. Le montant total des efforts faits pour séduire les entreprises étrangères dépasse certainement les 647 M$ que nous avons recensés.

En effet, seulement cinq organisations ont été en mesure de nous dire combien d'argent public a été investi ou dépensé depuis cinq ans pour attirer ou retenir des sociétés étrangères au Québec. Il s'agit d'Investissement Québec, de Montréal International, de Québec International, de Finance Montréal et du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MESI). Nous sommes arrivés à la somme de 647 M$ en additionnant leurs investissements et leurs dépenses, données qu'ils ont colligées à notre demande.



Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Hopper conclut une nouvelle ronde de financement

L'application mobile québécoise a conclu un partenariat avec Capital One.

Économie: les mentalités changent vis-à-vis des Premières Nations

Les esprits s’ouvrent de plus en plus, estime la femme d’affaires Mélanie Paul, présidente d’Inukshuk Synergie.

À la une

Bourse: Wall Street attend les chiffres sur l'inflation

Mis à jour à 17:11 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Pour Patrick O’Hare de Briefing.com, la Bourse new-yorkaise était en phase d’attente lundi.

Microsoft achète Nuance pour 19,7G$US

09:02 | AFP

Le géant de l'informatique paie 56$ par action en espèces pour la firme spécialisée en intelligence artificielle.

Le bitcoin dépasse 60 000$US avant l'entrée en Bourse de Coinbase

08:38 | AFP

Le marché des devises virtuelles ne cesse de gonfler ces derniers mois.