De bonne source: Ian Edwards

Offert par Les Affaires


Édition du 09 Février 2019

De bonne source: Ian Edwards

Offert par Les Affaires


Édition du 09 Février 2019

Par Les Affaires

Ian Edwards
Chef de l'exploitation, SNC-Lavalin


Ian Edwards compte plus de 30 ans d'expérience dans la réalisation de projets d'infrastructures en Europe et en Asie. Il s'est joint à SNC-Lavalin en 2014 après six années comme cadre supérieur au sein du groupe Leighton. En 2012, il a accédé au poste de directeur général, Leighton Asia, India and Offshore, se retrouvant ainsi à la tête d'une entité de 20 000 employés. Il est titulaire d'un Higher National Certificate et d'un Ordinary National Certificate en génie civil de l'Université Lancashire, au Royaume-Uni. C'est aussi un membre agréé du Chartered Institute of Building et un membre de l'Institution of Civil Engineers et de la Hong Kong Institution of Engineers.


Ça bouge dans votre industrie ? Écrivez-nous à debonnesource@tc.tc


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

De bonne source: Dominic ­St-Pierre

Édition du 18 Mai 2019 | Les Affaires

Dominic ­St-Pierre, Directeur général, ­Centre de foresterie des ­Laurentides

De bonne source: Nathalie ­Bégin

Édition du 18 Mai 2019 | Les Affaires

Nathalie ­Bégin, Présidente du ­CA, APCIQ

OPINION De bonne source: Stéphane ­Drouin
Édition du 18 Mai 2019 | Les Affaires
De bonne source: Ginette ­Legault
Édition du 18 Mai 2019 | Les Affaires
De bonne source: Lyne ­Martel
Édition du 18 Mai 2019 | Les Affaires

À la une

10 choses à savoir jeudi

Apple aurait acheté Tesla à 240$US l'action, un bras robotisé juste pour vous. Et pourquoi pas de l'avocat en bâton?

Propriétaires d'entreprises: sauvez de l'impôt et retenez vos employés grâce aux frais médicaux

22/05/2019 | Dany Provost

BLOGUE INVITÉ. Un régime «coût-plus» complète une assurance collective standard pour attirer des candidats de valeur.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

07:06 | LesAffaires.com et AFP

«Les incertitudes autour de ces négociations commerciales vont perdurer au moins jusqu'au G20.»