De bonne source: Caroline ­Barbir

Offert par Les Affaires


Édition du 08 Décembre 2018

De bonne source: Caroline ­Barbir

Offert par Les Affaires


Édition du 08 Décembre 2018

Par Les Affaires

Caroline ­Barbir
PDG, ­Centre hospitalier universitaire ­Sainte-Justine


Caroline ­Barbir cumule de nombreuses années d’expérience de gestion, notamment à titre de directrice générale de plusieurs établissements, dont le ­Centre hospitalier régional de ­Lanaudière et le ­Centre de santé et de services sociaux ­Pierre-Boucher. De 2012 à 2015, elle a dirigé le ­Centre de santé et de services sociaux de ­Laval, avant de devenir, en 2015, ­PDG du ­Centre intégré de santé et de services sociaux de ­Laval. Elle détient un baccalauréat en biologie, une maîtrise en administration de la santé et de deux certificats universitaires en gouvernance de sociétés.


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

De bonne source: Rekha Ranganathan

Édition du 20 Avril 2019 | Les Affaires

Présidente, CAE Santé

De bonne source: Alexandre Hénault

Édition du 20 Avril 2019 | Les Affaires

Chef de marché au Québec, MightyHive

OPINION De bonne source: Jean-Philippe Deschênes-Gilbert
Édition du 20 Avril 2019 | Les Affaires
De bonne source: David Cataford
Édition du 20 Avril 2019 | Les Affaires
De bonne source: Martin Bédard
Édition du 20 Avril 2019 | Les Affaires

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.